L'A.T.E.L. fait plus de place à Connec-T pour ses 10 ans


Publié le 13 mars 2017

Après que sa sœur fut devenue soudainement aveugle, Sylvain Noël s'est rendu compte qu'aucun service narratif n'existait au niveau culturel, puis sportif.

©Gracieuseté

INITIATIVE. Présentant bientôt la 15e production de son histoire, l’Académie Théâtrale l’Envol de Laval (A.T.E.L.) pousse plus loin le concept de théâtrodescription qu'elle a lancé en octobre 2014 pour favoriser l'accès des malentendants et non-voyants aux arts de la scène.

«Dans nos plus folles évaluations, nous voulions juste nous amuser en créant nos propres pièces.» Sylvain Noël, cofondateur et président

«Nous visons l'intégration complète et sans discrimination de ces personnes qui sont plus de 300 000 au Québec, d'affirmer Sylvain Noël, cofondateur de l'A.T.E.L en août 2007, dont la sœur est devenue soudainement aveugle en avril 2012. Nous leur offrons un support acoustique et une technique narrative à l'aide d'écouteurs et d'un téléphone intelligent muni de l'Internet sans fil.»

Depuis septembre dernier, l'entreprise d'économie sociale «Connec-T, services d'audiodescription» a pris le relais de la compagnie de théâtre lavalloise pour promouvoir l'accessibilité universelle autant sur le plan culturel que sportif. Cinq diffusions culturelles sont déjà au programme cette année.

«Nous avons entrepris une étude de faisabilité financée par notre principal partenaire dans l'aventure, la Ville de Laval», d'indiquer M. Noël qui préside l'organisme à but non lucratif.

Belle histoire

Pour lancer les festivités de son 10e anniversaire, l'A.T.E.L s'offre une comédie déjantée signée Anthony Marriott et Bob Grant, Sous-sol à louer, dont la mise en scène est assurée par Valérie Gagnon-Laniel.

Ici, une personne se retrouvant sans travail décide de réserver son sous-sol à plusieurs locataires pensant chacun qu'il est seul à disposer des lieux.

«Ce sous-sol devient un boulevard rempli de quiproquos et situations loufoques», de souligner Sylvain Noël qui assume l'un des personnages de la pièce, aux côtés des Chantal Dubé, Cynthia Pouliot, Hélène Fournier, Louis-Philippe Beauchamp, Maxime Coulombe, Monika Csukassy et Sachas Bénard.

En une décennie, une soixantaine de comédiens ont pris part aux projets de l'organisme reconnu par la Ville de Laval depuis juin 2009, se produisant devant près de 10 000 spectateurs et se rendant jusqu'en France, en 2012.

«Ce sera une année faste au niveau théâtral. Nous offrirons deux autres productions, dont une autre comédie en août pour bien marquer notre anniversaire sur la scène de la Grangerit», d'ajouter M. Noël.

L’Académie théâtrale l’Envol de Laval (A.T.E.L.) présente la comédie «Sous-sol à louer», les 25 mars, à 20h, et 26 mars, à 15h, à la Maison des arts de Laval (1395, boulevard de la Concorde Ouest). Information: 450 937-1300. Billets: 450 667-2040.