Le voyage fascinant de la naissance


Publié le 8 mars 2017

Il y a 15 ans, le Théâtre Motus avait révolutionné le monde de la marionnette jeune public avec ce spectacle touchant et poétique.

©Gracieuseté – Robert Etcheverry

JEUNE PUBLIC. Pour ses 15 ans, le Théâtre Motus revisite sa première création et premier grand succès international, "Nombril" qui s'adresse à un public de trois ans et plus.

«Nous voulions explorer la création, la naissance, en découvrant la marionnette.» Hélène Ducharme, coauteure et adaptatrice

Sans parole, le spectacle a touché autant les Mexicains que les Européens. Entre marionnettes et théâtre d'ombres, ce récit débute dans le ventre d'une jeune maman.

D'abord, le bébé grandit dans le confort de son premier habitat. Puis le public voit un petit bout d'homme se construire  morceau par morceau, découvrant déjà ses diverses capacités, dont son côté clown.

Le troisième et dernier tableau met aux prises le bébé et cette force qui lui permettra de survivre à bien des épreuves, ici personnifiée par un dragon intérieur.

«Le récit est très imagé et la performance impressionnante pour les petits et leurs parents, de mentionner Julie Doneda, adjointe à la programmation jeune public de la MDA. À son arrivée, le Théâtre Motus a quelque peu révolutionné l'univers de la marionnette jeune public par son approche originale.»

«Nous trouvons dans Nombril toute l'essence de nos productions suivantes, de continuer Hélène Ducharme, qui signe le scénario et l'adaptation de cette idée créée avec Jean Cummings et mise en scène par Sylvain Massé. À l'époque, je venais d'avoir mes deux enfants.»

En plus d'une nouvelle distribution de deux interprètes, la musique et le rythme ont été resserrés.

«Toutefois, la poésie et fascination exercée sur les adultes n'ont pas changé, de souligner celle que l'on connaît aussi pour les succès d'Élisapie et les aurores boréales et de Baobab. Après les spectacles, ils sont intrigués par le réalisme de notre bébé et nous posent des questions. Il y a aussi le public des tout-petits qui demeure exigeant. Tu peux les captiver durant 10 minutes et les perdre la minute d'après.»

Le Théâtre Motus présente la pièce «Nombril» le dimanche 12 mars, à 14h, à la Maison des arts de Laval (1395, boulevard de la Concorde Ouest). Information: 450 667-2040.