Les cousines s'imposent de belle façon à Trois-Pistoles

Les cousines, le duo formé par Myriam Poirier et Émilie Roy, a impressionné le jury et public de Trois-Pistoles en chansons.

CHANSON. Les cousines dans la vie comme sur scène Myriam Poirier et Émilie Roy ont triomphé dans la catégorie duo lors du 11<+>e<+> concours Trois-Pistoles en chansons avant de prendre quelques semaines de repos bien méritées.

Publicité

Après s'être illustré en finale de Musiqualité, en avril, à Terrebonne, et d'UQAM en spectacle, en mars 2015, le duo a enfin terminé en première place, en plus de décrocher deux autres prix.

En plus d'être élues le Coup de cœur du public, les cousines ont reçu le prix «Découverte La P'tite Grenouille» qui leur permettra de se produire en spectacle dans cette boîte à chanson de Rimouski cet automne.

«Nous avons présenté deux pièces, Les mots et Dans le vent, la première se trouvant sur notre premier EP intitulé Cœur de brique, de raconter Myriam Poirier, la violoniste du tandem. L'ambiance était super avec de bons échanges entre concurrents. On ne sentait pas du tout la compétition.»

Depuis le début de l'été, celles qui ne s'appellent plus Les cousines Lavoie mais simplement  Les cousines ont livré une douzaine de prestations à travers la province, de la Gaspésie à Montréal. En octobre, elles seront aussi au Café du Théâtre, à Brossard.

«Nous allons aussi lancer un vidéoclip ces prochaines semaines avec un medley de chansons country que nous interprétons parfois en spectacle quand nous sommes avec la formation complète», de préciser Myriam Poirier.

Le duo y mixe succès francophones et anglophones tel Redneck Woman, de Gretchen Wilson, Whose Boots Have Your Boots Been Under, de Shania Twain, Mille après mille, de Gerry Joly, ainsi que J'pas un cowboy, signé Lisa Leblanc.

Autres lauréats lavallois

Lors des 4 grandes finales de Trois-Pistoles en chansons, les spectateurs ont découvert 120 talents que le monde artistique ne connaît pas encore. Au total, le public a eu droit à 10 spectacles qui ont tous fait salle comble, suivant le parcours des artistes des demi-finales aux prestations ultimes.

Chez les interprètes 25-39 ans, personne n'a fait mieux que la Lavalloise Gabrièle Brunet alors que sa concitoyenne Violaine Cloutier terminait deuxième chez les 40 ans et plus.

Finalement, une autre chanteuse de l'île Jésus, Juliette Huot, a obtenu le troisième rang chez les interprètes âgés de 13 à 17 ans.

Notons que la vedette du country québécois Manon Bédard avait accepté d'être marraine de l'événement.

Publicité

À lire aussi