Messmer pousse l'hypnose encore plus loin

Les cinq sens sont au cœur du plus récent spectacle de Messmer, dont le passage en sol lavallois est prévu le 21 septembre

ÉVÉNEMENT. Après avoir présenté Intemporel, Messmer revient envoûter le public de la salle André-Mathieu avec son dernier-né, Hypersensoriel, développé au goût du jour avec l'utilisation de la réalité virtuelle sur scène.

Publicité

«Je suis un précurseur, aucun hypnotiseur n'avait encore touché à ça. Je vais plus loin que tout ce que j'ai pu faire avec l'hypnose jusqu'à aujourd'hui.»

Dans un numéro d'Hypersensoriel, articulé autour des cinq sens, Messmer hypnotise un spectateur en utilisant un casque de réalité virtuelle. Les gens pourront expérimenter cet état second avec lui à l'aide d'un écran géant et des lunettes 3D.

«Ils sont dans sa tête, ils peuvent comprendre ce qu'il ressent et ça ne s'est jamais fait. La technologie m'a aidé à créer de nouveaux numéros et permet de vivre une expérience plus intense non seulement pour la personne hypnotisée, mais également pour le public. C'est aussi un défi technologique pour moi. Je n'étais pas certain de pouvoir hypnotiser quelqu'un avec un casque, mais ça fonctionne très bien. C'est même au-delà de mes espérances!»

Ceux qui se rendront au spectacle le 21 septembre seront aussi témoins d'un numéro de haute voltige avec deux personnes. «À date, il y a eu cinq ou six représentations d'Hypersensoriel et la réponse est très bonne. Quand tu proposes un nouveau show, tu te demandes toujours si les gens seront au rendez-vous, s'ils vont aimer», raconte celui qui, même après tant d'années sur les planches, reste toujours surpris de la réaction des spectateurs.

Québec et Europe

Si Messmer plonge tête première dans son nouveau spectacle un peu partout au Québec, il garde encore des liens avec Intemporel qui tient toujours l'affiche en Europe pour encore quelques mois. Le Québécois s'envolera vers le Vieux Continent cet automne et s'arrêtera, entre autres, à Grenoble, Genève, Nantes, Liège, Bruxelles et Paris, neuf dates étant prévues dans la Ville Lumière.

«Je joue sur les deux plans, révèle Messmer en riant. Lorsque je répète mon texte pour Hypersensoriel, je répète aussi celui d'Intemporel. Ça fait maintenant cinq ans que je présente ce show et il a évolué depuis, ce n'est pas le même qu'au départ. On peut y assister deux ou trois soirs d'affilée et on ne verra verra pas la même chose. J'imagine que ce sera pareil avec Hypersensoriel, le spectacle évoluera aussi et pour la durée, c'est le public qui détermine ça», de dire celui qui amènera ses plus récents numéros de l'autre côté de l'Atlantique au printemps 2018.

Intemporel a connu et connaît toujours un succès monstre avec 1 500 000 billets vendus, Québec et Europe confondus, se réjouit Messmer. «Et il y a encore des millions de gens qui ne l'ont pas vu!» confie-t-il, citant notamment les six millions d'habitants en province.

Émission de télévision

Lorsque Messmer n'a pas les deux pieds sur une scène de spectacles, il participe au tournage de Lâchés lousses, qu'il animera en compagnie de Charles Lafortune sur les ondes de TVA. Dans ce jeu-variété, dont la première émission a été diffusée le 12 septembre, les concurrents doivent exécuter des jeux en équipe... sous l'emprise de l'hypnose.

«On va beaucoup s'amuser! prédit l'artiste. J'ai aussi d'autres projets de tournage avec TVA, mais je ne peux rien divulguer pour le moment.»

En ce qui concerne ses projets d'avenir en termes de spectacles, Messmer souligne qu'il a encore plein de choses à développer et découvrir... sans toutefois nous vendre la mèche.

Publicité

À lire aussi