Corps retrouvé et enquête déclenchée rue d'Édimbourg

Benoit LeBlanc benoit.leblanc@tc.tc
Publié le 11 octobre 2016

Le corps a été retrouvé le 7 octobre à l'heure du souper par les techniciens de l'identité judiciaire.

©TC Media – Mario Beauregard

VIMONT. Analysant avec soin les décombres d'un bâtiment résidentiel rasé par les flammes dans l'après-midi du 4 octobre, rue d'Édimbourg, l'équipe d'identité judiciaire de la Police de Laval a finalement retrouvé un corps en cours d'intervention.

On ne sait pas encore si la dépouille, découverte le 7 octobre à 17h, est bien celle du propriétaire des lieux qui manque toujours à l'appel.

Le coroner dans le dossier a réclamé une autopsie. Les enquêteurs du Service de police de Ville de Laval poursuivent leur enquête pour trouver la cause de cet incendie mortel.

Consumation rapide

Le 4 octobre, un citoyen a contacté le 911 à 15h09. Dès leur sortie de la caserne, les pompiers apercevaient les flammes et la fumée, arrivant sur place deux minutes après l'appel.

À ce moment, les flammes fusaient du second étage et avaient déjà causé des dommages irrémédiables à cette maison unifamiliale. Dès lors, les hommes du Service de sécurité incendie s'étaient affairés à protéger les résidences adjacentes et sécuriser un important périmètre, tout en contenant les flammes.

Le toit s'étant effondré sur le deuxième étage et les murs menaçant de s'affaisser, le travail des pompiers en avait été fortement gêné, sans compter une forte proportion de matériel déjà carbonisé.

Contrôlé à 18h14,  ce feu aurait débuté au rez-de-chaussée. On sait qu'au moins un véhicule était stationné sur les lieux.