Les fraudeurs utilisaient 273 identités

Benoit LeBlanc benoit.leblanc@tc.tc
Publié le 13 décembre 2016

Le fugitif et fraudeur Suhail Mian purge une peine de 30 mois de prison.

©Gracieuseté

ENQUÊTE. Un fugitif américain de 44 ans, Suhail Mian, et son complice de 52 ans, Javaid Iqbal, ont arnaqué 12 institutions bancaires à l'aide de fausses identités leur permettant d'avoir accès frauduleusement à du crédit.

«Ce sont des informations provenant du public qui nous ont permis d'amorcer cette enquête en juin et d'attraper ces fraudeurs, de confier Geneviève Villemure, porte-parole de la Police de Laval. Ça montre toute l'importance de notre ligne confidentielle 450 662-INFO (4636).»

Les informations récoltées lors du projet appelé Game Over indiquaient que deux individus contrôlaient chacun un laboratoire de pièces de fausse identité en sol lavallois, dans Pont-Viau et Chomedey.

Ces personnes avaient mis en place un important réseau en créant plus de 273 identités inexistantes de type synthétique et 20 fausses compagnies.

Javaid Iqbal était le complice dans l'affaire.

©Gracieuseté

Deux suspects

Le véritable nom du fugitif américain était encore inconnu avant sa comparution en cour. Suhail Mian aurait cumulé au moins quatre identitées confirmées par le Federal Bureau of Investigation (FBI) des États-Unis, pays qu'il a fui pour se réfugier au Québec.

Aidés du groupe tactique d'intervention, les policiers lavallois l'ont arrêté le 22 septembre, l'amenant à plaider coupable à 16 chefs d'accusation, la plupart de fraudes, faux documents, contrefaçon et complot, pour une valeur de 600 000 $. Suhail Mian a écopé de 30 mois de pénitencier. Il a comparu le 11 novembre. Une demande d'extradition pourrait être déposée à son endroit.

Des dizaines d'ensembles de fausses pièces d’identité ainsi que du matériel informatique ayant servi à cette confection ont été saisis lors d'une première perquisition. On pouvait également retrouver une centaine de photos de personnes, en plus d’une centaine de fausses pièces d’identité.

Autre arrestation

Dans la matinée du 12 décembre, son complice Javaid Iqbal a été intercepté. Il a comparu au palais de justice de Laval sous 10 chefs d'accusation totalisant 150 000 $.

En cours d'enquête, les perquisitions ont aussi permis de mettre la main sur 75 000 $ en argent comptant, 6 TPV (terminaux de points de vente), des matrices pour faire les fausses pièces d’identité et faux documents, ainsi qu'une voiture de luxe d'une valeur de 100 000$.

Ce sont 12 institutions financières qui étaient visées par Les deux hommes: Banque Laurentienne, Banque de Montréal, Canadian Tire, CIBC, Tangerine, Capital One, Desjardins, Banque TD, Chase Bank, Citi banque, Home Dépôt et Banque Royale.

Les institutions financières et l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) ont d'ailleurs collaboré grandement à l'enquête.