Six Lavallois arrêtés pour trafic de stupéfiants


Publié le 8 février 2017

Les individus arrêtés étaient devenus très actifs dans le trafic de la cocaïne.

©Gracieuseté @depositphotosGennadiy Guchek

DROGUE. Les 1er et 6 février, l'Escouade régionale mixte (ERM) de Laval a démantelé un réseau de trafic de stupéfiants dans la grande région de Montréal, procédant à l'arrestation de 13 individus dont au moins 6 domiciliés à Laval, la plupart connus pour leurs liens avec la mafia italienne.

L'organisation criminelle frappée était devenue très active à Laval et Montréal au niveau de l'importation et du trafic de cocaïne.

Appelée Projet ESTACADE, l'opération policière s'est déployée en deux temps. Des interventions et perquisitions ont d'abord été effectuées à Laval, Montréal, L'Île-Bizard et Blainville, le 1er février.

L'ERM a alors intercepté 6 personnes, soit le Lavallois Danny Laconetti, 45 ans, ainsi qu'Andrea Scoppa, Ivo Horcicak, tous deux âgés de 52 ans, Fazio Malatesta, 48 ans, Robert Griffin, 42 ans, et Maxime Hébert, 24 ans. Ces hommes ont comparu au palais de justice de Montréal, faisant face à des accusations en lien avec le trafic de stupéfiants.

À ce moment, 3 individus étaient toujours recherchés. Peu après, Nicola Valiante, 40 ans, de Laval, ainsi que Marco Colella, 41 ans, de Terrebonne, se sont livrés eux-mêmes aux autorités. Les policiers tentent toujours d`attraper Louis Manuel Lopes, 57 ans, de Montréal.

Seconde rafle et butin

Le 6 février, c'est le territoire lavallois qui a été visé par l'ERM. Chadi Melki, Mark Shirin, tous deux âgés de 42 ans, Charles Chouchani, 60 ans, et Hovhannes Yeghoyian, 29 ans, ont été écroués.

Ils ont aussi comparu au palais de justice de Montréal pour se défendre d'accusations en matière de trafic de stupéfiants.

Les diverses perquisitions ont permises de saisir 911 300$ en argent canadien, 113,5 kg de cocaïne, 60 emballages vides de kg de cocaïne, 1 kg MDMA, 281 livres de cannabis, 50 000 comprimés de méthamphétamine, 15 kg de procaïne, 3 armes prohibées et 1 arme à autorisation restreinte.

Depuis 2015

Rappelons qu'en novembre 2015, le ratissage du projet MAGOT-MASTIFF avait permis de procéder aux arrestations et de porter des accusations contre notamment, une alliance composée de membres très influents du crime organisé italien, de motards du groupe des Hells Angels et de gangs de rue.

Les Escouades régionales mixtes (ERM) sont des partenariats entre services de police qui ont comme objectif une mise en commun des ressources pour mieux lutter contre le crime organisé, et ce, dans toutes les régions du Québec.

Les policiers rappellent que toute information sur le crime organisé peut être transmise en tout temps et de façon confidentielle à la Centrale de l'information criminelle de la Sûreté du Québec au 1 800 659-4264.

Notons que toute cette opération a été rendue possible grâce à la collaboration du Centre d'analyse des opérations et déclarations financières du Canada.