Important réseau de cocaïne frappé et démantelé


Publié le 11 avril 2017

Martin Lauzon, 45 ans.

©Photo gracieuseté

ENQUÊTE. Les citoyens curieux de l'important contingent de la Police de Laval présent aux abords d'un restaurant du boulevard Samson, dans Sainte-Dorothée, seront satisfaits d'apprendre que celui-ci portait renfort au Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) afin de démanteler une cellule majeure de distribution de cocaïne liée au crime organisé italien et aux motards criminalisés.

Daniel Poulin, 54 ans.
Photo gracieuseté

Autopatrouilles, maître-chien et ambulance étaient aux aguets le jeudi 6 avril, tôt en matinée. Plus tard, ces effectifs ont pris part à l'une des visites effectuées dans 13 domiciles lavallois, sur le total de 21 perquisitions qui ont été déployées également à Montréal, Lachute et Sainte-Agathe-des-Monts.

Les forces de l'ordre ont procédé à 11 arrestations, soit 10 hommes et 1 femme, lors de cette vaste opération policière.

Michel Jacques, 52 ans.
Photo gracieuseté

À Laval, les policiers sont intervenus principalement dans Chomedey, Fabreville et Laval-des-Rapides. Quatre des adresses visées étaient situées sur l'avenue Jean-Béraud, d'autres se trouvant sur les avenues et rues Dumouchel, Claude-Melançon, Dalhousie, Steven, ainsi que les boulevards Curé-Labelle et Saint-Martin Ouest.

L’enquête a débuté à l’été 2016 à la suite d’information reçue de citoyens. Plusieurs démarches d’enquêtes ont ensuite été réalisées et ont mené à une première saisie de sept kilogrammes de cocaïne le 7 mars.

Jihad Saoumaa, 25 ans.
Photo gracieuseté

L’enquête s’est poursuivie et a permis de démontrer que les membres de ce réseau agissaient en tant que fournisseurs de stupéfiants pour la mafia italienne et des motards criminalisés.

Impressionnant butin

Les saisies ont permis de récolter 42 armes à feu, 3 arbalètes, 35 kg de cocaïne, 35 g de haschisch et marijuana, 4 kg de chicha, 47 480 $ en argent, 2 presses à kilo, 5 fours pour sécher la cocaïne, des équipements de production de cocaïne, produits chimiques, 6 coffres-forts, 2 véhicules, une recette de carburant pour aéronef, des machines à compter l’argent, en plus d'une comptabilité détaillée démontrant un roulement de plus de 180 kg de cocaïne en 90 jours.

Jusqu'ici, Daniel Poulin, 54 ans, Jihad Saoumaa, 25 ans, Jean Saoumaa, 57 ans, Tony George Saoumaa, 26 ans, Michel Jacques, 52 ans, et Martin Lauzon, 45 ans, ont comparu à la Cour du Québec.

Ces individus font face à diverses accusations relatives au trafic de stupéfiants et complot. L’enquête n’est pas terminée et d’autres arrestations devraient suivre.