Sections

5 voleurs à la tire interceptés


Publié le 27 juin 2017

D'autres suspects sont encore en liberté et tentent de profiter de la distraction des citoyens pour piquer sacs et portefeuilles.

©Photo gracieuseté @ depositphotos Erwin Wodicka

ARRESTATIONS. Dans la cadre d'un projet appelé Gazelle, le Service de police de Laval a procédé à cinq arrestations, le 21 juin, de voleurs de portefeuilles, soupçonnés aussi de fraudes atteignant plusieurs milliers de dollars.

Avec la collaboration du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), plus de 50 policiers ont mené des perquisitions à 5 adresses de Laval, Montréal et Brossard.

Plusieurs éléments ont été retrouvés dans ces lieux et permettront de faire progresser l’enquête, fait savoir la Police de Laval.

Des cinq arrestations, deux hommes et une femme ont déjà comparu au palais de justice de Laval pour différents dossiers survenus depuis octobre 2016.

Les personnes arrêtées sont reliées à plusieurs autres dossiers du SPVM. Ces individus ont été détenus et reviendront à la cour sous peu. Ce sont Walid Benaouda, 29 ans, Amine-Redha Kadri, 37 ans, Roza Zetchi, 28 ans, Anass Sanad, 23 ans, ainsi qu'Abdelkader Bechou, 47 ans.

Médiatisation payante

À la suite de la médiatisation de cette concentration de voleurs à la tire en mars, l'information obtenue a permis de faire des liens avec des événements similaires survenus dans d’autres villes, dont Montréal.

Le partenariat entre les enquêteurs a permis d’identifier des suspects communs et de partager leurs connaissances des suspects. Leur façon de travailler était similaire.

Ces suspects ciblaient les portefeuilles qui étaient facilement accessibles, notamment dans les poches de manteau et veston ou dans les sacs à main laissés sur le dossier des chaises.

Une fois en possession des diverses cartes de crédit, plusieurs fraudes étaient rapidement commises.

«Malgré le même modus operandi, nous n’avons pas de raison de croire que les suspects faisaient partie d’un réseau organisé, de confier Evelyne Boudreau, porte-parole de la Police de Laval. Des suspects demeurent toujours actifs et nous rappelons à la population de toujours être vigilante et de garder son portefeuille devant elle au restaurant ou au bar.»