Sections

Collusion et corruption à la Ville de Laval: 13 accusés plaident coupables


Publié le 11 juillet 2017

L'ex-maire de Laval Gilles Vaillancourt a aussi accepté de rembourser quelque 8,5 millions $ à la Ville de Laval.

©Photo TC Media - Archives

JUSTICE. Treize acteurs du stratagème de collusion et de corruption du «règne Vaillancourt» à Laval ont plaidé coupables, mardi.

Huit entrepreneurs et cinq ingénieurs ont plaidé coupables à trois chefs d'accusation de complot, de fraude et de corruption.

La Couronne et la défense ont suggéré mardi au tribunal des peines de 12 à 24 mois moins un jour à purger dans la collectivité.

Par contre, la Couronne et la défense ont suggéré une peine de 30 mois pour Claude Deguise, ex-directeur du service de génie de la municipalité, qui est considéré comme le «chef d'orchestre» de ce vaste stratagème de collusion qui a gangrené la vie politique lavalloise.

Claude Deguise avait plaidé coupable le 4 juillet dernier aux trois mêmes chefs d'accusation de complot, de fraude et de corruption; en échange de ce plaidoyer, la Couronne a laissé tomber l'accusation de gangstérisme.

L'enquête policière «Honorer» a provoqué la chute de celui qui dirigeait Laval depuis plus de deux décennies. Gilles Vaillancourt a plaidé coupable en septembre dernier à trois chefs d'accusation de fraude, de complot pour fraude et d'abus de confiance, et il a été condamné à une peine d'emprisonnement d'un peu moins de six ans. (Collaboration: Cogeco Nouvelles)