Sections

16 mois de prison pour des vols dans des téléphones publics

Publié le 31 août 2017

Stéphane Sauvé a écopé de 16 mois derrière les barreaux pour des vols et méfaits sur des téléphones publics.

©Photo Police de Laval

JUSTICE. Stéphane Sauvé a été condamné à 16 mois de prison, le 30 août au matin, pour des vols commis dans des téléphones publics et méfaits, des faits qui remontent à février.

L'homme de 48 ans avait été arrêté par les policiers lavallois l'hiver dernier, lui qui était impliqué dans 37 dossiers.

Le 10 février, l'individu avait été pris en flagrant délit alors qu’il vidait le contenant de monnaie du téléphone dans une cabine du secteur de Chomedey. De nombreux méfaits du genre ayant été rapportés, une enquête avait débuté en juin 2016, ce qui a mené à l'arrestation de Stéphane Sauvé.

Le prévenu avait été accusé le 13 février de vols, méfaits, bris de condition et possession d’outils de cambriolage. On a également pu le relier à 28 autres événements survenus sur le territoire de Montréal. Le total des vols, à Laval et Montréal, s'élèvent à 6000 $, alors que les méfaits ont causé pour 109 000 $ de dommages.

Fait inusité, le juge a signé une ordonnance permettant au Service de police de Laval d'obtenir l'ADN de Stéphane Sauvé afin qu'il soit désormais fiché.

En cours d'enquêtes, on a relevé du sang sur les téléphones publics, l'homme se coupant régulièrement lors des vols, rapporte Evelyne Boudreau, des Affaires publiques.

On rappelle que toute personne détenant des informations reliées à un crime peut contacter la Ligne-Info au 450 662‑INFO (4636) ou le 911. Les informations seront traitées de façon confidentielle. (D.H.)