Augmentation significative du taux de réussite pour les élèves de la Commission scolaire de Laval

Publié le 19 avril 2017

La CSDL a tracé un bilan positif en termes de réussite scolaire.

©(Photo: CSDL)

Les élèves de la Commission scolaire de Laval (CSDL) sont de plus en plus nombreux à réussir leur parcours de formation. C’est le principal constat du rapport annuel de la commission scolaire qui a été présenté à l’occasion de la séance publique d’information du 12 avril dernier.

En effet, la Commission scolaire de Laval a atteint un taux record de diplomation et de qualification qui se situe dorénavant à 73,4 %, soit une augmentation de près de 10 % au cours des cinq dernières années. Concrètement, ceci signifie que la CSDL a diplômé et qualifié 100 élèves de plus que la cohorte précédente. Ceci s’explique essentiellement par la réussite des garçons, dont le taux de diplomation et de qualification a fait un bond de 7,1 %.

Force est de constater que la CSDL est sur la bonne voie pour atteindre un taux de diplomation et de qualification de 79 %, soit la cible fixée par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur pour 2020.

Pour la présidente de la CSDL, Louise Lortie, ce résultat témoigne de la progression de l’organisation en regard des objectifs fixés: «Grâce au travail de nos équipes et de nos partenaires, nos taux de réussite sont en constante progression et notre taux de décrochage a connu une baisse historique. Nos élèves sont mieux préparés pour leur entrée au secondaire et ils acquièrent des compétences leur permettant ensuite de s’épanouir dans leurs études postsecondaires et sur le marché du travail.»

C’est avec beaucoup de fierté qu’elle a rappelé que les élèves lavallois se démarquent dans toutes les sphères de la société, que ce soit, par exemple, dans le domaine artistique, scientifique ou sportif.

Un bilan positif

La CSDL a atteint la majorité des objectifs qu’elle s’était fixés il y a cinq ans. À titre d’exemple, annuellement, les élèves sortants inscrits en formation générale des jeunes obtiennent un diplôme ou une qualification dans près de 84 % des cas, ce qui va même au-delà de la cible initialement établie.

À la sortie du primaire, 83,1 % des élèves sont en réussite en français et en mathématiques, alors que ce n’était vrai que pour 74,5 % des élèves en 2010. Par ailleurs, les objectifs visant le développement d’un climat sain, sécuritaire et positif ont tous été atteints.

Des défis de taille

Ces résultats sont d’autant plus remarquables considérant les réalités particulières auxquelles a été confrontée la Commission scolaire de Laval au cours des dernières années. Alors que l’organisation a dû œuvrer dans un contexte financier difficile, elle accueille également une proportion de plus en plus élevée d’élèves issus de l’immigration, ce qui pose certains défis, notamment en matière de francisation et d’intégration. À la CSDL, ils représentent 64 % de tous les élèves inscrits et l’arrivée massive de plus de 700 élèves syriens l’an dernier a assurément contribué à ce phénomène.

Par ailleurs, la CSDL doit composer avec une clientèle de plus en plus nombreuse, ce qui a nécessité – et nécessite encore – des constructions et des agrandissements d’écoles. Cette croissance considérable de sa clientèle se poursuivra au cours des prochaines années, ce qui représente un défi de taille pour la CSDL qui se doit de favoriser la réussite et le développement du plein potentiel de tous les élèves lavallois, notamment en leur offrant des milieux sains, sécuritaires et propices aux apprentissages.

(Une chronique de la Commission scolaire de Laval)