Andrea Torres parmi la crème

Sylvain Lamarre sylvain.lamarre@tc.tc
Publié le 26 février 2015
Andrea Torres, des Maraudeurs du Collège Laval, lorgne l'équipe nationale.
Vincent Graton

BASKETBALL. Andrea Torres, des Maraudeurs du Collège Laval, ne cesse de s'imposer dans sa discipline sportive.

La jeune athlète de 16 ans fait partie de la crème des joueuses au Canada. Elle figure parmi les plus beaux espoirs. Elle a d'ailleurs participé à un camp d'entraînement de l'équipe nationale de basketball en décembre, à Toronto.

«Nous étions seulement quatre joueuses du Québec. J'ai apprécié ce camp d'évaluation de cinq jours. J'ai beaucoup appris», confie l'étudiante de cinquième secondaire.

Dur labeur

Elle reconnaît que cette expérience n'a pas été de tout repos. «Nous avons travaillé fort. Ce fut très dur comme entraînement. Nous étions très bien préparés et je suis sortie de là une meilleure joueuse», mentionne Andrea.

«Je me suis fait remarquer avec Équipe Québec aux Championnats canadiens, l'été dernier. Ça fait trois ans que je fais partie de l'équipe élite provinciale», ajoute-t-elle.

Andrea possède une bonne vision du jeu. Elle peut évoluer à toutes les positions sur le terrain et se démarque par son jeu d’équipe. Elle n’hésite pas à passer le ballon à ses coéquipières, ce qui fait d’elle une joueuse de basketball complète.

Elle est consciente qu'elle doit améliorer sa défensive. «Je dois être aussi un peu plus agressive sur le terrain.»

Une future Nomade

Son brio lui a permis d'être approchée par de nombreux cégeps. Elle poursuivra ses études et le basketball avec les Nomades du Collège Montmorency, division 1.

Elle sera en pays de connaissance puisqu'elle a fréquenté deux joueuses, Maël Gilles et Maurane Corbin. Ces dernières ont pris part au camp d'évaluation de l'équipe nationale, tout comme Andrea.

«Je suis excitée. Ce sera un beau défi pour moi. Je sais que je suis capable de suivre ce rythme du collégial, même si le jeu est plus rapide et intense», avoue celle qui porte aussi les couleurs des Panthères de Rosemère, juvénile AAA.

Elle promet d'ailleurs aller encourager les Nomades lors des Championnats provinciaux qui se tiendront du 3 au 8 mars au Collège Montmorency.

Son rêve

Andrea Torres ne s'en cache pas, elle rêve de percer l'alignement de l'équipe nationale junior en 2016. «Je crois en mes chances d'y arriver. Je vais travailler tellement fort que je vais forcer la main aux entraîneurs à me choisir», affirme-t-elle avec confiance.

D'ici là, elle entend aider le Québec à gagner les prochains Championnats canadiens qui se dérouleront à Edmonton, en juillet. «Je suis prête comme jamais. Nous devrons battre des équipes comme l'Ontario et l'Alberta», termine-t-elle.