De nombreux médaillés au CADL

Sylvain Lamarre sylvain.lamarre@tc.tc
Publié le 20 mars 2015

ATHLÉTISME. Le Club d'athlétisme Dynamique de Laval (CADL) a connu beaucoup de succès aux Championnats provinciaux d'athlétisme en salle tenus les 7 et 8 mars, au PEPS de l'Université Laval, à Québec. Tatiana Aholou, Maria Thibault, Émanuelle Massé, Samuel Musto et Émanuel Désilets ont raflé un titre.

Maria Thibault a été la meilleure au saut à la perche (2m25) chez les cadettes. Samuel Musto (60 m en 8,36 sec.) et Émanuel Désilets (60 m haies en 10,53 sec.) ont également accroché l'or à leur cou dans la catégorie benjamine. Samuel a aussi gagné l'argent au 150 m (20.34 sec.) et au saut en longueur (4m66), Émanuel qui finissait au troisième échelon au 150 m (21.03 sec.).

Émanuel Désilets, Samuel Silvério, Lucas Archambault et Samuel Musto ont touché au bronze au relais 4 X 200 m.

Catégorie cadette

Du côté féminin, Tahjiana Rouleau-Surin a gravi la deuxième marche du podium au triple-saut (10m08), Amira Bousmaha s'est emparée de la troisième place au lancer du poids (9m03) et Soufiana Tirera a terminé troisième au saut à la perche (2m10).

Ashley Germain a gagné l'argent au saut en hauteur (1m50) et le bronze au lancer du marteau (12m26). Clémence Larochelle est la vice-championne québécoise à la perche (2m25) et a fini au troisième échelon au 60 m haies (10.08 sec.).

Émanuelle Massé s'est signalée en devenant la championne du Québec au saut en longueur dès sa première saison dans la catégorie junior, détrônant son ancienne partenaire d'entraînement Magali Roche.

«Ça faisait longtemps que j'attendais ce saut-là. J'ai établi un record personnel. J'étais contente de battre la favorite. Maintenant, c'est moi la fille à battre», précise l'athlète de 17 ans de Saint-Vincent-de-Paul.

Elle a ajouté la breloque argentée au 60 m haies (9.07 sec.).

Jeux panams

Émanuelle aimerait bien se qualifier en prévision des Jeux panaméricains juniors. Elle devra terminer parmi les deux meilleures athlètes au saut en longueur au Championnat canadien et réussir le standard de 6 m.

«Émanuelle devrait réaliser le standard, c'est à sa portée. Son meilleur saut est de 5m84 cette année, elle a souvent bondi à plus de 6 m à l'entraînement», confie l'entraîneuse Annie Potvin.

La principale intéressée est du même avis. Elle croit qu'elle peut réussir l'exploit. Elle participera d'ailleurs à quelques compétitions en Floride, à New York et à Boston, question d'amorcer la saison plus tôt.

Avenir prometteur pour le CADL

Annie Potvin, entraîneuse au CADL, a vanté les performances de ses protégés aux Championnats provinciaux en salle et aux épreuves combinées, mais aussi le recrutement des athlètes. «L'avenir s'annonce prometteur pour le CADL. J'entraîne 18 athlètes et je n'en ai jamais eu autant à Laval. Le Club compte maintenant 60 membres, la qualité est au rendez-vous», explique Mme Potvin.

Elle croit que l'augmentation des inscriptions est due à la couverture médiatique des Jeux olympiques, Jeux du Québec et du Championnat scolaire, pour ne nommer que ces compétitions.

«On recrute aussi dans les écoles. C'est certain que ce n'est pas parce que nous avons des installations adéquates à Laval que nous recrutons des membres. Nous devons nous entraîner à Montréal et nous perdons de nombreux athlètes. Laval devrait mettre en priorité la construction d'installations en athlétisme digne d'une grande ville», termine-t-elle.

Autres textes àlire: Tajhiana Rouleau-Surin et Émanuel Désilets triomphent aux épreuves combinées.

Départ canon pour Tatiana Aholou.