Lemieux l'emporte et ajoute de l'expérience

Sylvain Lamarre sylvain.lamarre@tc.tc
Publié le 24 octobre 2016

David Lemieux a atteint la limite d'un combat pour une rare fois.

©Vincent Graton

BOXE. David Lemieux a remporté une victoire par décision unanime (100-90, 100-90, 99-91) au bout de 10 rounds face au gaucher argentin Cristian Fabian Rios au Centre Bell, le 22 octobre.

Lemieux n'a pas été en mesure de triompher avant la limite, lui qui n'a pas l'habitude de s'éterniser dans ses combats comme le démontre ses 32 K.-O. en 39 combats.

Le pugiliste lavallois a donc ajouté 10 précieux rounds d'expérience avec ce 36<+>e<+> triomphe face à Rios (21 gains, 8 défaites, 3 nulles et 6 K.-O.).

«J’ai commis des erreurs en début de round qui m’ont un peu coûté le knock-out. Je trouve qu’il y a des choses que je peux grandement améliorer et je vais être de retour au gymnase pour les améliorer», a lancé Lemieux au terme de son combat.

Il a évidemment cherché à passer le knock-out à Rios pendant chacun des rounds, l'envoyant même au tapis. Son entraîneur Marc Ramsay a bien aimé voir son protégé travailler et atteindre la limite.

«David cherche toujours à mettre fin rapidement au combat et comme entraîneur, je ne veux pas lui enlever ça. J'ai du matériel pour m’asseoir avec lui et regarder ce que nous avons fait, ce qui n’avait malheureusement pas été trop souvent le cas dans le passé. Quand tu dois te baser sur uniquement un ou deux rounds pour faire du visionnement vidéo, ça devient très difficile.»

Retour au sommet?

L'ancien champion IBF a démontré qu'il possède le courage et la force de frappe pour remonter vers le sommet. Classé au quatrième échelon par le World Boxing Council (WBC) et la World Boxing Organisation et 7<+>e<+> par l'International Boxing Federation (IBF), Lemieux pourrait se battre de nouveau pour un titre mondial.

Le boxeur de Chomedey pourrait remonter dans l'arène et faire partie de la sous-carte du gala qui mettra en vedette Bernard Hopkins, le 17 décembre, à Los Angeles. Il s'agira du dernier combat de la prolifique carrière de Hopkins.