Rétrospective des sports 2016

Sylvain Lamarre sylvain.lamarre@tc.tc
Publié le 29 décembre 2016

Martin St-Louis

©Vincent Graton

SPORTS. Voici les 12 moments marquants de l'actualité sportive de nos Lavallois en 2016.

Février

Delta retire le chandail de Martin St-Louis

Le chandail numéro 26 de Martin St-Louis a été hissé dans les hauteurs de l'aréna Samson, le 11 février, là où il a donné ses premiers coups de patin. L'ancien porte-couleurs des Deltas de Laval a reçu cet honneur afin de souligner sa brillante carrière dans la Ligue nationale de hockey (LNH) et son engagement civique. Plus de 380 personnes ont assisté à la cérémonie où on a présenté un montage vidéo de sa carrière, du niveau novice à la Ligue nationale de hockey (LNH). On pouvait entendre les amateurs scander son nom et s'émouvoir devant ses feintes magistrales.  

Mars

Joseph Polossifakis qualifié pour les Olympiques

Joseph Polossifakis rêvait depuis 14 ans à une participation aux Jeux olympiques. Son souhait est devenu réalité. Le sabreur a mérité sa qualification en obtenant une 39<+>e<+> place au Grand Prix de Séoul, en Corée du Sud. Au tableau des 64, il a baissé pavillon 15-11 à son premier affrontement face au Sud-Coréen Hansol Ha. Il était passé directement de la ronde des poules au tableau principal, en remportant cinq de ses six affrontements de cinq touches.  

Mai        

Laval aura son Complexe aquatique

Le maire Marc Demers a profité de la 55<+>e<+> soirée du Mérite sportif lavallois présenté, le 31 mai, au Théâtre Marcellin-Champagnat pour annoncer  la construction d'un centre aquatique au coût de 57 M$. Le Complexe aura une superficie de 11 400 mètres carrés. On y retrouvera 3 bassins pouvant accueillir 875 baigneurs et 1200 spectateurs. Cet amphithéâtre sera érigé près du Cosmodôme et devrait ouvrir ses portes en juin 2020. <@S2>(Syl.)<@$p>

Juin

Tania Vicent et Jean-Paul Girard au Panthéon

Tania Vicent et Jean-Paul Girard ont fait leur entrée au Temple de la renommée du sport lavallois, le 3 juin, respectivement à titre d'athlète et de bâtisseur. La patineuse de vitesse sur courte piste a pris part à quatre Jeux olympiques. Elle a accroché la médaille de bronze à son cou aux Jeux de Nagano (1998) et Salt Lake City (2002). Elle a gravi la seconde marche du podium avec l'équipe de relais en 2006 et 2010, à Turin et Vancouver. Pour sa part, Jean-Paula dirigé les athlètes canadiens aux Jeux olympiques d'Athènes (2000) et Pékin (2004). Depuis 2003, Badminton Québec décerne Le Girard, trophée remis à un entraîneur d'excellence à travers la province.  

Charles Leblanc

©Copyright 2016 - Jeffrey Gamza/Pitt Athletics

Juin

Charles Leblanc repêché par les Rangers du Texas

Le joueur d'arrêt-court de Sainte-Dorothée Charles Leblanc a été un choix de quatrième ronde par les Rangers du Texas, le 10 juin, lors de la deuxième journée de repêchage du baseball majeur. Il a été le premier Québécois appelé, le troisième joueur canadien et le 129e au total. Dès le lendemain, il a rejoint les rangs des Indians de Spokane, la formation A-faible, dans les filiales de l'équipe texane. Leblanc s'est fait remarquer en connaissant une saison exceptionnelle avec les Panthers de l'Université de Pittsburgh en division 1 du NCAA.

Juillet

Laval accueille le club-école du Canadien

La Place Bell a connu un premier bain de foule, le 11 juillet, alors que Geoff Molson et Marc Bergevin sont venus annoncer l’éventuel transfert du club-école du Canadien de Montréal à Laval pour l’automne 2017. Les IceCaps de Saint-Jean, joueront encore un an à Terre-Neuve avant de déménager sur l'île. Si le président Geoff Molson croit que Laval est un endroit formidable pour l’implantation d’une équipe de hockey professionnel, le maire Demers lui parlait de la création de 400 emplois.  

Joëlle Numainville n'ira pas aux Olympiques

L'appel de la cycliste Joëlle Numainville à la suite de son exclusion de l'équipe olympique canadienne pour participer aux Jeux olympiques de Rio a été rejeté, le 12 juillet. C’est avec une énorme déception qu’elle a appris la nouvelle, mais Numainville a tout de même décidé d’en rester là et de ne pas aller au Centre de règlement des différends sportifs du Canada (CSRDSC). Les procédures lui ont coûté 10 000 $ et d’autres frais auraient pu s’ajouter. La cycliste était convaincue qu'elle aurait pu aider le Canada à gagner des médailles à Rio. Elle a d'ailleurs connu sa meilleure saison en carrière.  

 

Meaghan, Jennifer et Roseline ont dignement représenté le Canada aux Jeux de Rio.

©Vincent Graton

Août

Des Jeux en or pour Abel, Benfeito et Filion

Après avoir participé à leurs troisièmes Jeux olympiques, Roseline Filion, Meaghan Benfeito et Jennifer Abel ont décidé de décerner la médaille d’or à ceux de Rio de Janeiro. «L'équipe canadienne était ensemble. Nous voulions des podiums pour le Canada», ont-elles raconté à leur retour des Jeux. Meaghan a mis la main sur deux médailles de bronze, à la tour et à la tour synchronisée en compagnie de sa partenaire Roseline. Jennifer a terminé au pied du podium à deux reprises, au tremplin de 3 m et au 3 m synchro en compagnie de Pamela Ware.  

Septembre

Érik Bazinyan champion du monde junior

Érik Bazinyan a remporté sa première ceinture de champion du monde junior des poids super-moyens de la World Boxing Organization (WBO), le 3 septembre, à la Tohu de Montréal. Le pugiliste de Sainte-Dorothée a obtenu la faveur des juges, l'emportant par décision unanime face à l'Allemand Aro Schwartz. Au cinquième assaut, Érik a été victime d'un solide crochet de gauche de son rival. Il a été coupé à l'arcade sourcilière du côté droit. Bazinyan a reconnu avoir utilisé toute sa technique et évité les coups à son œil. Il a pu terminer le combat en soulevant la précieuse ceinture.  

 

Place au Rocket de Laval

Fini le suspense! Les amateurs de hockey ont tranché. Le club-école du Canadien de Montréal de la Ligue américaine de hockey (LAH) portera le nom du Rocket de Laval. La direction l'a annoncé, le 8 septembre, sur le site Facebook de la Place Bell. Le Rocket, qui évoluera à la Place Bell en 2017-18, a obtenu la faveur du public avec plus de la moitié des votes (51 %) devant les deux autres finalistes, les Rapides (25 %) et les Patriotes (24 %). Plus de 54 000 personnes ont participé aux différentes étapes, devant lesquelles 850 noms avaient été suggérés.  

Novembre

Antoine Pruneau gagne la Coupe Grey

Le bonheur des uns fait le malheur des autres. Ce vieux cliché était de circonstance pour deux joueurs de football de Laval, Antoine Pruneau, du Rouge et Noir d'Ottawa, et Pierre-Luc Caron, des Stampeders de Calgary, au terme de la 104<+>e<+> édition de la Coupe Grey, le 27 novembre. Pruneau s'est réjoui de la victoire en prolongation de 39 à 33 du Rouge et Noir face aux Stampeders en grande finale de la Ligue canadienne de football (LCF), à Toronto. Caron devra attendre pour tenir sa première Coupe Grey.

Décembre

Premier match dans la NFL pour Mehdi Abdesmad

Mehdi Abdesmad a reçu son cadeau de Noël avant tout le monde. Il a réalisé un rêve en disputant un premier match en carrière dans la Ligue nationale de football (NFL), le 18 décembre, face aux Chiefs de Kansas City. L'ailier défensif de 6 pieds 6 pouces a réussi un plaqué dans la victoire des Titans du Tennessee 19 à 17 sur un botté de placement de 53 verges dans les derniers instants du match. Mehdi est devenu le troisième Québécois à jouer dans la NFL en 2016. Laurent Duvernay-Tardif (Kansas City) et Louis-Philippe Ladouceur (Dallas) sont les autres. Abdesmad et Duvernay-Tardif ont pu échanger quelques mots et leur chandail au centre du terrain au terme de la rencontre.  

Mehdi Abdesmad a affronté un autre Québécois, Laurent Duvernay-Tardif des Chiefs de Kansas City.

©Gracieuseté