Des podiums en Autriche pour Félix et Olivier

Sylvain Lamarre sylvain.lamarre@tc.tc
Publié le 9 décembre 2016

Félix Dolci est revenu au sommet de son art.

©Gracieuseté

GYMNASTIQUE. Félix Dolci et Olivier Menezes-Thibault, du Club Laval-Excellence, ont accroché des médailles à leur cou à la Coupe Future de Linz, en Autriche, le 27 novembre.

Olivier Menezes-Thibault a remporté le concours au cumulatif des épreuves groupe 2 avec un total de 78,600 points. Olivier a devancé l’Italien Fabrizio Valle (77,550 points), le Suédois David Rumbutis (77,300 points) ainsi que 37 autres concurrents au classement général.

Le Lavallois de 16 ans s'est illustré en raflant l'or au cheval d’arçons. Il a pris le troisième rang au sol et aux anneaux.

«Je ne m'attendais vraiment pas à gagner cette compétition, mentionne l'athlète de Vimont. J'étais prêt à livrer une belle performance, car nous visions un Top 3. Tout s'est bien déroulé.»

Olivier aimerait bien que son brio en Autriche lui ouvre des portes avec l'équipe nationale, afin de participer à d'autres compétitions internationales et des camps d'entraînement. Il lorgne une compétition au Texas en janvier.

Olivier Menezes-Thibault a surpris un peu tout le monde en finissant au premier rang dans sa catégorie.

©Gracieuseté

Dolci rebondit

Félix Dolci a également connu beaucoup de succès en Autriche en finissant au premier rang du cumulatif dans le groupe 3. L'athlète de Sainte-Rose a obtenu un pointage de 79,850 points de la part des juges. Le Lavallois de 14 ans a dominé la compétition en recevant les notes les plus hautes au sol, aux anneaux, au saut et aux barres parallèles.

Félix a rebondi après avoir connu sa première contreperformance sur la scène internationale un peu plus tôt cette saison, en République tchèque.

«Je suis très satisfait de mes résultats, mentionne d'entrée de jeu l'adolescent. J'ai gagné quatre des six appareils.

«J'ai connu quelques ennuis à la barre fixe et aux arçons, ajoute-t-il. C'est difficile d'être constant et de briller à tous les appareils. Ça demande beaucoup d'efforts et énormément de travail.»

Félix était accompagné par le Japonais Masaharu Tanida (76,950 points) et l’Italien Ivan Brunello (75,350 points) sur l'estrade d'honneur.

«Félix et Olivier ont vraiment répondu aux attentes. Ils se sont bien encouragés. Les performances étaient ce que nous attendions. On visait une place parmi les trois meilleurs pour Olivier et la tête pour Félix», assure l'entraîneur Adrian Balan.

«J'espère que ces bons résultats reflèteront sur le reste de la saison, dans d'autres compétitions. En janvier, nous irons au Texas. Je ne sais pas encore si Olivier pourra venir», ajoute-t-il.

Troisième en équipe

Malgré l'absence de William Émard, du Club Laval-Excellence,  blessé à un doigt, l'équipe canadienne composée de Félix Dolci, Olivier Menezes-Thibault et Félix Bérubé s'est distinguée en montant sur la dernière marche du podium avec 233,350 points. Le trio a pris le premier rang au sol et au saut en plus de finir troisième aux anneaux.

Les Italiens (240,550 points) ont gagné l’épreuve devant les Japonais (240,250 points).

«Notre marge d'erreur était nulle, car les autres équipes avaient quatre concurrents, alors que nous n'en avions que trois. Les juges cumulaient les trois meilleurs résultats», souligne M. Balan.

«C’était notre première compétition avec le programme Horizon 2020 et je tiens à remercier tout le collectif d’entraîneurs qui a travaillé de près ou de loin avec les athlètes et les membres de la Fédération qui nous soutiennent dans le projet», de conclure l'entraîneur Adrian Balan.