Une âme et un cœur à bâtir pour la Place Bell

Pierre Marchand et Denis Baillairgé posent fièrement près du mur des célébrités du Temple sportif lavallois.

AMPHITHÉÂTRE. Le complexe de trois glaces de la Place Bell doit se donner une âme. Et cela commence par le Temple de la renommée du sport lavallois.

Publicité

Les concepteurs du nouvel amphithéâtre ont eu l'idée de faire une place de choix au Temple dans le hall entre la glace du Rocket, club-école du Canadien de Montréal, et les deux patinoires communautaires. On y retrouve les photos d'une trentaine de personnes immortalisées.

Auparavant, la mosaïque était au Salon des communications de l’hôtel de ville avant de déménager ses pénates au Pavillon du Boisé Papineau.

Le Temple a été créé en 1996 afin d’honorer et de reconnaître l’implication et le mérite de personnalités lavalloises qui ont laissé leur marque dans le milieu sportif.

De grands noms

Outre les athlètes, officiels, bénévoles et bâtisseurs associés aux sports de glace tels Tania Vicent (patinage de vitesse), Josée Chouinard, Gisèle Balthazard (patinage artistique), Michael Bossy, Steven Finn, Richard Trottier, Yvon Chartrand et Henri Richard (hockey) pour ne nommer que ceux-là, plusieurs représentants d'autres sports figurent aussi sur ce mur.

Baillairgé et Marchand honorés

Les deux derniers intronisés, Pierre Marchand (soccer) et Denis Baillairgé (hockey baseball), ont été impressionnés de voir leur nom immortalisé dans le hall de la Place Bell.

Pour sa part, le président de la Ligue de hockey midget AAA, Denis Baillairgé, rêve au jour où une équipe de son circuit jouera une partie sur la glace communautaire. «Ça pourrait arriver dans un avenir rapproché, qui sait?»

Comité

Un comité d’intronisation est responsable chaque année de la sélection des candidats afin de procéder à la nomination des personnalités à introniser. La sélection s’effectue selon des critères bien définis tels que l’importance des réalisations, le succès obtenu, le dévouement dans le temps et les qualités personnelles démontrées.

 

Publicité

À lire aussi