Brodeur, Carrière et Bernard couronnés aux nationaux

Médaille d'or au cou, Daniel Brodeur est entourée des deux joueuses lavalloises Lory-Anne Carrière et Noémie Bernard.

BASEBALL FÉMININ. Daniel Brodeur, Lory-Anne Carrière et Noémie Bernard ne sont pas revenus les mains vides des Championnats canadiens des moins de 16 ans tenus à Vaughan, en Ontario, du 17 au 20 août. Ils ont décroché la médaille d'or.

Publicité

Brodeur, qui dirigeait des filles pour la première fois, a conduit la formation féminine de baseball aux grands honneurs dans un gain de 4 à 1 face à l'Alberta, lors de l'ultime rencontre.

«J'ai adoré mon expérience de ce premier contact avec les filles, lance l'entraîneur des Pirates de Laval (baseball junior). Le baseball, ce n'est pas uniquement masculin. Les joueuses sont passionnées.»

Brodeur a vanté son personnel de lanceuses. «Elles ont été formidables, enchaîne-t-il. Nous avons aussi connu du succès au bâton. Ces joueuses m'ont permis de vivre une semaine de rêve. Cela met un baume à ma saison difficile avec les Pirates juniors.»

Une belle chimie

Lory-Anne Carrière, des Blue Sox de Laval-Est bantam A, a adoré la chimie qui s'est installée au sein de cette équipe regroupant les meilleures joueuses de la province chez les moins de 16 ans.

Lory-Anne a largement contribué à la victoire de 12 à 2 contre la Saskatchewan. Elle a effectué une cinquantaine de lancers en quatre manches.

«J'ai été surprise que ça se passe aussi bien contre cette très bonne équipe», précise l'athlète de 14 ans qui a été élue joueuse par excellence de la rencontre. Même si je n'ai pas joué en demi-finale et en finale, l'entraîneur-adjoint Mathieu Marcoux m'a remonté le moral durant ce tournoi.»

Mission accomplie

Noémie, qui endosse les couleurs des Éperviers de Vimont-Auteuil bantam A, conserve des souvenirs impérissables de cette conquête de la médaille d'or. «L'an dernier, nous avions eu une seule victoire. Cette année, nous nous sommes présentées en Ontario pour gagner. Je considère avoir contribué au succès d'Équipe Québec avec mon bâton et mon jeu comme voltigeuse.»

Une seule défaite

L'Équipe Québec a connu un parcours presque parfait au tournoi à la ronde. Elle a vaincu les représentantes de la Colombie-Britannique 5 à 2, du Manitoba 19 à 0 et de la Saskatchewan 12 à 2, avant de baisser pavillon 19 à 10 contre la formation locale de Vaughan.

«La victoire face à la Colombie-Britannique a donné le ton aux Championnats canadiens, croit Daniel Brodeur. Nous avons perdu contre l'équipe hôtesse de Vaughan. Ce n'était pas un match significatif. Nous savions que nous étions en tête de notre section. On voulait que les filles soient prêtes pour la ronde des médailles.»  

Tel père, telle fille!

En demi-finale, le brio de la lanceuse Alexane Fournier a permis aux Québécoises de vaincre la Nouvelle-Écosse 11 à 1 grâce à 13 retraits sur des prises en 6 manches. Fait inusité, Alexane est la fille d'Éric Fournier, un ancien artilleur des Associés de Laval de la Ligue de baseball junior élite du Québec (LBJÉQ) dans les années 90. «Ça faisait drôle, car j'ai déjà été l'entraîneur de son père, un excellent lanceur. Tel père, telle fille!» termine Daniel Brodeur.

 

 

Publicité

À lire aussi