Plus de 1500 athlètes à la 2e journée du Défi sportif AlterGo

Un jeune athlète du Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Ouest a participé au 34e Défi sportif AlterGo.

Plus de 1500 athlètes du volet scolaire ont envahi la piste d’athlétisme du complexe sportif Claude-Robillard, mardi, pour la deuxième journée du 34e Défi sportif AlterGo.

Publicité

Parmi eux, il était impossible de manquer les 35 représentants du Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Ouest (CISSSMO). L’un des membres de la délégation, Sean Tijssen, a même pris part à trois compétitions dans la même journée. « J’ai fait la course, la course à relais et les sauts. C’était vraiment le fun et j’espère pouvoir revenir l’année prochaine », raconte le jeune athlète qui s’est entraîné très fort pour l’occasion. « Je suis très fier de moi», a-t-il ajouté. 

Le CISSSMO n’est peut-être pas un établissement scolaire, mais regroupe un grand nombre de jeunes de différentes écoles de la Montérégie. « Plusieurs de ces jeunes n’ont pas nécessairement l’occasion d’aller au Défi sportif AlterGo avec leur école. Ils se joignent au CISSSMO et c’est le moment pour eux de relever leur défi. C’est leur accomplissement de toute une année », explique Jean-Philippe Desrochers, kinésiologue au centre. « C’est un événement extraordinaire pour eux. Ils viennent relever des défis pour la participation avec le sentiment d’équipe. Ensemble, ils accomplissent de grandes choses. »

Pour l’école Saint-Michel de Rougemont, il s’agit d’une première participation au Défi sportif AlterGo. Ils auront été une vingtaine d’athlètes à s’élancer en piste.

« Nous avions entendu beaucoup parler de l’événement, puisque des classes d’écoles avoisinantes qui y participaient, mais c’est la première année que nous avons eu l’envie de nous impliquer et nous ne regrettons pas du tout. Les enfants étaient super emballés à l’idée de venir faire du sport et de se dépasser dans les activités sportives », raconte Mélanie Tétreault.

L’enseignante assure que l’établissement reconduira l’expérience l’an prochain ! « C’est officiel que ça deviendra une tradition. La fierté que nous voyons dans leurs yeux, nous voulons la voir chaque année maintenant ! »

Au Défi sportif AlterGo… à l’âge de 4 ans !

Jacob et Émilien, tous deux âgés de quatre ans, étaient probablement les plus jeunes athlètes de la journée au Défi sportif AlterGo. Les représentants de l’école René-Saint-Pierre, de Saint-Hyacinthe, qui ont concouru au 50 m en fauteuil roulant, étaient évidemment à leur première participation.

« C’était important pour nous de les initier si tôt à cet événement. Chaque année, l’école participe au Défi sportif AlterGo et cette année, nous avons ouvert une classe en préscolaire », explique Isabelle St-Amant.

« C’est une super activité et une récompense pour nos élèves. C’est aussi toujours un plaisir de revoir les élèves des autres écoles. »

À surveiller mercredi

Près de 2000 jeunes élèves seront en action dans le volet scolaire, mercredi, jour 3 du Défi sportif AlterGo. Si plus de 1700 d’entre eux participent au mini-marathon au parc Jean-Martucci, tout près du complexe sportif Claude-Robillard, les autres rivaliseront en gymnastique rythmique, hockey balle et volleyball.

Le Championnat canadien de curling en fauteuil roulant se poursuivra également du côté de Boucherville au complexe sportif Duval Auto et des matchs intra-équipe de hockey sur luge, dans le cadre du camp d’entraînement de l’équipe nationale de développement seront disputés à l’aréna Howie-Morenz. La formation partante qui affrontera les États-Unis ce week-end sera également annoncée en soirée.

À propos du Défi sportif AlterGo

Unique au monde, le Défi sportif AlterGo est le plus grand événement multisport annuel au Canada. Du 24 au 30 avril prochain, la 34e édition rassemblera quelque 6 700 athlètes handicapés de l’élite et de la relève. Une occasion de vivre une expérience hors du commun en découvrant gratuitement des compétitions de sports adaptés de haut calibre et en rencontrant des athlètes du monde entier.

(Source, Vanessa Bourdeau, Défi Sportif AlterGo)

Publicité

À lire aussi