Pruneau à Ottawa et Girard à Hamilton

Repêchage de la Ligue canadienne de football

Sylvain Lamarre sylvain.lamarre@tc.tc
Publié le 15 mai 2014

FOOTBALL. Antoine Pruneau et Mathieu Girard ont été sélectionnés par une équipe de la Ligue canadienne de football (LCF), le 13 mai.

Pruneau, un ancien porte-couleurs des Nomades du Collège Montmorency, des Maraudeurs du Collège Laval et des Cowboys de Laval Centre-Sud, a entendu son nom en première ronde, le quatrième choix au total de l'encan 2014.

La nouvelle franchise du Rouge et Noir d'Ottawa a choisi le demi défensif des Carabins de l'Université de Montréal.

Étonné

L'athlète de 24 ans, originaire de Pont-Viau, a appris la nouvelle avec beaucoup d’émotion. «Je ne m'attendais pas à partir si tôt, c'est une belle surprise, admet Pruneau. Je suis heureux de me joindre à une équipe où tous les postes sont ouverts. Je suis content de pouvoir bâtir quelque chose de nouveau. C'est un beau défi!»

Notons que les Carabins ont célébré l’événement en grand avec un rassemblement de ses joueurs, en compagnie de leur famille, coéquipiers et entraîneurs, tous réunis dans une ambiance festive au CEPSUM.

Classé au 14e rang des espoirs de la LCF selon la centrale de recrutement du circuit, Pruneau n'a pas réalisé que son nom se retrouvait à l'écran. Ce sont ses amis et coéquipiers qui lui ont signifié l'heureuse nouvelle. «J'étais tellement fier. C'est une place où je voulais aller», poursuit celui qui a été choisi joueur défensif par excellence au Québec et sur la deuxième équipe d’étoiles canadiennes, l’an dernier.

Prêt à faire le saut

Antoine aimerait bien se dénicher une place avec la nouvelle équipe de la LCF dès cette année. Au fil des ans, il s'est illustré comme secondeur. Il s’est également démarqué au sein des unités spéciales. «Peu importe la position, je veux jouer chez les pros.»

Collège Laval

Antoine Pruneau se souvient de ses belles années à Laval. «Le Collège Laval est devenu ma deuxième maison. Jocelyn Beauvillier m'a redonné goût au football. Il m'a prédit que je deviendrais le premier joueur professionnel issu de cet établissement scolaire», mentionne-t-il.

«Je me suis impliqué au sein du programme de football des Maraudeurs au cours des dernières années. Plusieurs joueurs sont voués à un brillant avenir, dont Julien Bourassa, Xavier Angers-Gauthier, Michaël Séguin et Malik Joseph. Le talent est là au Collège Laval», termine-t-il fièrement.

Un beau cadeau

Mathieu Girard, des Carabins de l'Université de Montréal, est passé par toute la gamme des émotions quand les Tigers-Cats d'Hamilton l'ont choisi en sixième ronde, 52e au total.

L'ancien porte-couleurs des Loups de l'école secondaire Curé-Antoine-Labelle a reçu son cadeau d'anniversaire un peu d'avance, lui qui célèbre ses 23 ans aujourd'hui (17 mai).

«C'est un rêve d'enfance qui se réalise. Je savais que je ne serais pas repêché plus haut, car j'étais blessé lors du camp d'évaluation. De plus, j'avais indiqué que je retournerais pour une cinquième saison au niveau universitaire», mentionne celui qui terminera son baccalauréat à l'École des hautes études commerciales (HEC), en administration des affaires, spécialisé en technologie de l'information.

«C'est un soulagement d'avoir été repêché. J'espère percer l'alignement dans deux ans. Je vais tout donner pour me dénicher un poste avec les Tiger-Cats», ajoute-t-il.

Retrouver un ami

Le joueur de ligne défensive et spécialiste des longues remises était bien heureux d'apprendre qu'il rejoindra son bon ami Carl-Olivier Prime à Hamilton, un ancien coéquipier avec les Loups et les Lions de Kent (prep school) aux États-Unis.

Girard conserve d'excellents souvenirs de son passage à Laval. «Nous avons gagné le premier Bol d'Or de l'histoire des Loups. Les entraîneurs Philippe Berthiaume et Nicholas Melsbach m'ont permis de devenir un meilleur joueur. C'est avec les Loups que j'ai eu le déclic que je pouvais jouer un jour chez les professionnels.»