Retour d'ascenseur pour Antoine Pruneau

Sylvain Lamarre sylvain.lamarre@tc.tc
Publié le 31 octobre 2015
Le numéro 6 d'Ottawa, Antoine Pruneau, est entouré de Pierre Charette et Jocelyn Beauvillier.
Gracieuseté

FOOTBALL. Antoine Pruneau, du Rouge et Noir d'Ottawa, a invité deux de ses anciens professeurs du Collège Laval, Jocelyn Beauvillier et Pierre Charette, à assister à une partie de football, le 16 octobre, face aux Blue Bombers de Winnipeg.

L'ancien porte-couleurs des Maraudeurs du Collège Laval a décidé de retourner l'ascenseur. Il n'a jamais oublié ce que son entraîneur de l'époque Jocelyn Beauvillier avait dit lors du banquet des athlètes.

«En 2007, j’avais prédit qu'il serait le premier joueur du Collège à faire carrière dans les rangs professionnels. Quand je lui ai dit ça, il était vraiment ému. Il a pleuré. Je savais qu'il serait repêché par Ottawa. Il est une vedette là-bas. Je suis fier de lui», souligne M. Beauvillier, qui a annoncé sa retraite cette même année.

«Antoine poursuit sa carrière professionnelle au football et il s'implique dans sa communauté auprès des jeunes de la région d'Ottawa et de Gatineau. C'est un bon gars», ajoute-t-il.

Doué, mais distrait

Si son ancien entraîneur vante son brio sur et à l'extérieur du terrain, il considère Antoine comme l'étudiant le plus distrait qu'il a pu rencontrer dans sa vie.

«Dans le temps, il y avait deux boîtes d'objets perdus au Collège Laval. Dans la première, on rangeait tout ce que les étudiants oubliaient. Dans l'autre, on conservait toutes les choses qui appartenaient à Antoine. Cela lui arrivait d'acheter une paire d'espadrilles avant les parties, car ils les avaient perdus.»

Toujours selon M. Beauvillier, Pruneau perpétue les valeurs des Maraudeurs: persévérance, partage et esprit de famille.