Les Maraudeurs en finale

Sylvain Lamarre sylvain.lamarre@tc.tc
Publié le 12 novembre 2015
Alexandre Paré essaie de distancer un rival après avoir capté une passe.
Gracieuseté Jean Pascal Lavigne

FOOTBALL. La logique a été respectée. Les Maraudeurs du Collège Laval n'ont eu aucune difficulté à vaincre les Centurions de la polyvalente Deux-Montagnes en demi-finale de la catégorie juvénile division 1B, le 7 novembre.

Grâce à une victoire de 41 à 7, la troupe de Claude Charbonneau se retrouvera en grande finale aujourd'hui (14 novembre), dès 10h, pour y affronter le Vert et Or du Séminaire Saint-Joseph de Trois-Rivières.

«Notre mission n'est pas encore terminée. Nous devons gagner la finale pour être satisfaits. Je suis fier de la performance de mes joueurs en demi-finale. Nous devrons connaître notre meilleure sortie de la saison face au Séminaire Saint-Joseph», affirme sans détour l'entraîneur des Maraudeurs.

Première demie serrée

Après la première demie, les Maraudeurs détenaient une avance de 17 à 7. «Les deux équipes étaient bien préparées. C'était un match serré en première demie. Nous avons apporté des ajustements et avons repris notre tempo dans la deuxième portion de la rencontre. Nous sommes sortis en force au troisième quart», analyse Claude Charbonneau.

Les Centurions ont voulu surprendre les Maraudeurs en effectuant un botté court dès le début de la deuxième demie. Les Lavallois ont toutefois joué un vilain tour aux visiteurs en reprenant le ballon. Deux séquences à l'attaque plus tard, les Maraudeurs inscrivaient un touché portant le pointage à 24 -7, assommant ainsi l'adversaire.

«Notre mot d'ordre était de contrôler les revirements et les pénalités ainsi que de s'illustrer sur les unités spéciales pour avoir une bonne position sur le terrain. Nous pouvons dire mission accomplie», termine-t-il.

Sénécal égal à lui-même

Le quart-arrière étoile des Maraudeurs, Jonathan Sénécal, a inscrit deux touchés par la course. Marc-Antoine Moreau, Laurent Sansalone et Mathieu Joanis ont également franchi la zone payante à une reprise.

Les botteurs Vincent Soyez (4 convertis et 1 placement) et Philippe Boyer (1 converti et 1 placement) ont aussi tiré leur épingle du jeu à l'attaque.

Émile Dessureault (7 plaqués, 2 plaqués assistés, 1 sac du quart et 1 botté de dégagement bloqué), Étienne Gamache (1 interception), Marc-Antoine Fradet (1 interception) et Julien Thibault (4 plaqués, 5 plaqués assistés et 1 botté de dégagement bloqué), pour ne nommer que ceux-là, ont permis à l'unité défensive des Maraudeurs d'éclipser les Centurions.