Les Loups emportés par le Blizzard au Bol d'Or

Les Loups de Curé-Antoine-Labelle en étaient à une huitième participation au Bol d'Or.

FOOTBALL SCOLAIRE. Les Loups de Curé-Antoine-Labelle devront attendre pour gagner un quatrième Bol d'Or dans la catégorie juvénile, division 1.

Publicité

La troupe de Philippe Berthiaume a essuyé une défaite de 51 à 23 devant la puissante machine du Blizzard du Séminaire Saint-François, le 13 novembre, à Saint-Jean-sur-Richelieu. Pourtant, les Loups avaient bien amorcé le premier quart en prenant les devants rapidement 14 à 7.

Anthony Renault a inscrit le premier majeur sur une course de 38 verges. Par la suite, Alex El-Dib a capté une passe du quart-arrière Xavier Tremblay pour franchir la zone payante à 6:22 du quart initial.

Alex Cavanagh a complété le pointage avec un touché des Loups au dernier quart. Le botteur Alex El-Dib a également obtenu un placement et deux convertis dans la défaite.

Le receveur de passe des Loups Ray-Jay Alcena a remporté le titre de joueur par excellence de la formation perdante. Il a amassé 110 verges, captant 6 passes.

Constance

Le Blizzard, qui était l'équipe finaliste de l'édition 2015 du Bol d'Or, a su s'imposer dès la première demie, prenant l'avance par 17 points. Les champions ont également brillé en comptant 14 points au dernier quart.

Le porteur de ballon Kavenga Muganda s'est chargé de l'attaque du Blizzard, malmenant la défensive des Lavallois. Il a marqué quatre touchés et donné le ton à la rencontre. Kavenga a été proclamé joueur par excellence dans le camp du Blizzard.

Avenir prometteur

«Nous savions que nous ne pouvions nous permettre de commettre trop d'erreurs face au Blizzard, stipule l'entraîneur Philippe Berthiaume. Nous avons eu deux revirements qui nous ont scié les jambes en première demie.

«Je retiens juste du positif. Je ressens beaucoup de fierté le fait que nous avons atteint le Bol d'Or avec cette jeune équipe. C'est une expérience enrichissante pour nos joueurs qui ont progressé toute la saison. Douze finissants en étaient à leur dernier match», conclut-il.

Publicité

À lire aussi