D'intenses émotions pour Antoine Pruneau à la Coupe Grey

Antoine Pruneau gagne sa première Coupe Grey.

FOOTBALL. Le bonheur des uns fait le malheur des autres. Ce vieux cliché était de circonstance pour deux joueurs de football de Laval, Antoine Pruneau, du Rouge et Noir d'Ottawa, et Pierre-Luc Caron, des Stampeders de Calgary, au terme de la 104<+>e<+> édition de la Coupe Grey, le 27 novembre.

Publicité

Pruneau s'est réjoui de la victoire en prolongation de 39 à 33 du Rouge et Noir face aux Stampeders en grande finale de la Ligue canadienne de football (LCF), à Toronto.

Pour sa part, Pierre-Luc Caron croyait se trouver dans un bien mauvais rêve. Lui aussi a vécu d'intenses émotions. Le spécialiste des longues remises a permis au botteur Rene Paredes de créer l’égalité 33-33 et de forcer la prolongation avec 10 secondes à disputer au quatrième quart. La formation de l'Alberta tirait de l’arrière par 20 points au début du troisième quart.

Départ canon d'Ottawa

Antoine Pruneau n'avait pas oublié la défaite crève-cœur de l'an dernier à cette même finale contre les Eskimos d'Edmonton. Le secondeur a d'ailleurs réussi un plaqué important en début de match. Il en a ajouté trois autres à sa fiche.

L'ancien porte-couleurs des Maraudeurs du Collège Laval et des Nomades du Collège Montmorency, qui a complété sa troisième campagne au sein de la formation de la capitale, aura sa toute première bague de champion de la LCF.

«On a pris tous les chemins pour se rendre à la Coupe Grey, en saison ou dans cette partie, a lancé sur les ondes de RDS avec émotion, Antoine Pruneau. Ce sont mes amis pour la vie. On rentre dans l'histoire.

«On croyait à notre équipe dès la première journée. On est au top, nous sommes les champions», a-t-il conclu.

Parions qu'Antoine apportera la Coupe Grey au Collège Laval, là où tout a commencé avec les Maraudeurs.

Publicité

À lire aussi