Un premier match dans la NFL pour Mehdi Abdesmad

Sylvain Lamarre sylvain.lamarre@tc.tc
Publié le 19 décembre 2016

Mehdi Abdesmad a affronté un autre Québécois, Laurent Duvernay-Tardif des Chiefs de Kansas City.

©Gracieuseté

FOOTBALL. Le Lavallois Mehdi Abdesmad a reçu son cadeau de Noël avant tout le monde. Il a réalisé un rêve en disputant un premier match en carrière dans la Ligue nationale de football (NFL), le 18 décembre, face aux Chiefs de Kansas City.

L'ailier défensif de 6 pieds 6 pouces a réussi un plaqué dans la victoire des Titans du Tennessee 19 à 17 sur un botté de placement de 53 verges dans les derniers instants du match.

«J'ai adoré jouer dans le stade des Chiefs, souligne avec fierté le numéro 92 des Titans au Courrier Laval. J'ai donné tout ce que j'avais. J'ai commis quelques erreurs, mais je vais y remédier.

«Je me sentais tellement bien de jouer un premier match. Je flotte sur un nuage, mais je dois garder les deux pieds sur terre. Il n'y a jamais rien d'assuré dans la NFL», ajoute sagement le colosse.

Duel québécois

Mehdi est devenu le troisième Québécois à jouer dans la NFL en 2016. Laurent Duvernay-Tardif (Kansas City) et Louis-Philippe Ladouceur (Dallas) sont les autres. Abdesmad et Duvernay-Tardif ont donc pu échanger quelques mots et leur chandail au centre du terrain au terme de la rencontre.

Rappelons que le Lavallois Élie Bouka, qui porte les couleurs des Cardinals de l'Arizona, en est un autre qui cogne à la porte. Il est sur la liste des blessés depuis le début de la saison.

Ses efforts récompensés

Depuis le 12 décembre, les Titans du Tennessee avaient décidé d'insérer Mehdi Abdesmad à leur formation officielle de 53 joueurs. Il était chez lui avec sa mère, à Nashville, lorsque son agent l'a appelé pour lui annoncer la bonne nouvelle.

Les Titans ont libéré le porteur de ballon David Fluellen, afin de faire une place à Abdesmad dans leur alignement.

Mehdi savait que son tour viendrait. Depuis le début de la campagne, il évoluait au sein de l'équipe d'entraînement, lui qui avait été embauché par les Titans comme joueur autonome. Il n'a jamais cessé de redoubler d'ardeur et de travailler fort.

«Je pensais que j'aurais pu jouer une première rencontre bien avant. J'ai tellement travaillé fort dans les entraînements. J'ai été récompensé», conclut celui qui pourrait disputer un second match le 24 décembre en Floride contre les Jaguars de Jacksonville.

Ancien des Loups

L'ancien porte-couleurs des Loups de Curé-Antoine-Labelle a disputé 39 matchs avec les Eagles de l'Université de Boston, réussissant 98 plaqués et 7,5 sacs du quart. L'ancien des Spartiates du Cégep du Vieux-Montréal avait disputé quatre parties présaison avec les Titans.