Junior Luke et Mathieu Dupuis attirent l'œil des recruteurs

Junior Luke a tenté d'impressionner les dirigeants des équipes de la Ligue canadienne de football (LCF).

FOOTBALL. Junior Luke et Mathieu Dupuis ont fait écarquiller les yeux des recruteurs, les 24 et 25 mars, au camp d'évaluation (Combine) 2017 de la Ligue canadienne de football (LCF) tenu à Regina, en Saskatchewan.

Publicité

Les 2 Lavallois faisaient partie des 50 espoirs des 4 coins du pays invités par la LCF en prévision du repêchage, le 7 mai.

Junior Luke, des Carabins de l'Université de Montréal, était l'espoir le mieux classé présent au camp d'évaluation. L'ancien porte-couleurs des Loups de Curé-Antoine-Labelle s'est dit satisfait d'avoir réussi 24 répétitions au développé couché, mais surtout d'avoir parcouru les 40 verges en 5,18 secondes.

«J'ai bien performé, affirme le joueur de ligne défensive.  Pour mon gabarit, j'ai montré que je pouvais être rapide et agile. Je pense bien avoir gagné des points. Les neuf équipes ont démontré de l'intérêt.

«J'ai connu un lent départ dû à la nervosité dans les répétitions un contre un. Lors des entrevues, j'ai voulu être honnête et partager ma passion du football», enchaîne Junior Luke.  

Un colosse agile

Malgré ses 308 livres, Dupuis a fait tourner plusieurs têtes, entre autres, avec ses 30 répétitions de 225 livres au test du développé couché et un temps de 5,29 secondes au sprint sur 40 verges.      

«J'ai mis toute la gomme au test développé couché, explique qui a défendu les couleurs des Carabins de l'Université de Montréal au cours des quatre dernières saisons.

«J'ai démontré que je pouvais me déplacer rapidement. Comme joueur de ligne, je me suis retrouvé dans les meilleurs temps aux 3 cônes et sur 40 verges», poursuit-il.

Dupuis a démontré qu'il était capable de jouer un peu partout sur la ligne défensive. «J'ai évolué à gauche et à droite, au centre, en dedans, à l'extérieur, affirme Dupuis qui évoluait comme bloqueur à gauche l’an dernier. Dans le un contre un, je pense que j'ai eu une bonne performance. J'ai eu d'excellentes répétitions.»

Repêchage sur les ondes de RDS

Les deux hommes aimeraient bien être sélectionnés par une équipe de la LCF lors du repêche qui sera diffusé sur les ondes de RDS.

«Les formations de l'Est, dont les Alouettes de Montréal ont démontré de l'intérêt», stipule Dupuis.

«Mes chances sont excellentes de me faire repêcher. Je n'ai pas de préférence. Peu importe où j'aboutirai, je veux jouer au football», admet Luke.

Ce dernier pourrait retrouver d'anciens coéquipiers s'il devait être sélectionné par Calgary (Pierre-Luc Caron), Ottawa (Antoine Pruneau) ou la Colombie-Britannique (David Foucault). «Je veux faire une différence», termine Junior Luke.

Mathieu Dupuis s'est démarqué au camp d'évaluation de la LCF.

Publicité

À lire aussi