Junior Luke a adoré son séjour dans la grosse pomme

Junior Luke aurait aimé percer l'alignement des Giants de New York.

FOOTBALL. Junior Luke conserve d'excellents souvenirs de sa participation au minicamp des Giants de New York de la NFL, du 10 au 14 mai

Publicité

Même si l'ancien porte-couleurs des Loups de Curé-Antoine-Labelle et des Carabins de l'Université de Montréal n'a pas obtenu de contrat à New York, il a vécu une expérience enrichissante en côtoyant les meilleurs espoirs et agents libres.

«J’étais confortable sur le terrain, avoue Junior Luke. Je n’avais pas de complexes. Je crois que je pourrais me débrouiller à New York, mais il semblait avoir trop de joueurs à ma position.»

Le plaqueur a dû apporter de nombreux ajustements et comprendre le livre de jeux très rapidement. «Nous avions plusieurs réunions et séances d'entraînement. Ça n'arrêtait pas et ça allait très vite.»

Junior admet avoir beaucoup appris en peu de temps. «On mise sur les détails, les jeux de pieds et où placer ses mains. On m'a montré des techniques différentes que je vais pouvoir appliquer sur le terrain avec ma prochaine équipe.»

Installations

Junior Luke a troqué le numéro 91 pour le 69 au minicamp des Giants.

Junior Luke et les autres joueurs invités n'ont pas pris part aux entraînements au MetLife Stadium où jouent les Giants, mais plutôt sur un des deux terrains de pratique dont dispose la formation new-yorkaise. «Les installations sont incroyables. On pouvait manger tout ce que l'on voulait à la cafétéria et que dire des physiothérapeutes. Nous étions très bien encadrés. Je me sentais traité comme un professionnel.»

Avant-goût des pros

Il aurait aimé signer un contrat et pouvoir demeurer avec les Giants. Une chose est certaine, l'athlète format géant de 6 pi et 3 po et 288 livres a eu un avant-goût de ce qui l'attendra chez les professionnels et il n'a pas d'inquiétude sur son avenir.

«Je ne suis pas gêné de ma performance sur le terrain, lance-t-il. Ça s’est très bien passé. J’ai montré de bonnes choses et mon agent Sasha Ghavami m'a dit que les entraîneurs ont été impressionnés.»

Vers Vancouver

L'ancien des Loups se tourne maintenant vers le camp d’entraînement des Lions de la Colombie-Britannique pour poursuivre sa carrière dans la Ligue canadienne de football (LCF). Il a la ferme intention de percer l'alignement et d'être prêt à sauter sur le terrain, le 24 mai.

«Je veux apprendre des vétérans. Je vais travailler fort et montrer que je peux jouer à ce niveau. Si je mérite un poste sur les unités spéciales, ce ne sera pas un problème pour moi. Je veux jouer dans la LCF.»

Année exceptionnelle

À sa quatrième et dernière campagne dans les rangs universitaires, Luke a réussi six sacs du quart et sept plaqués et demi pour une perte de terrain. Au total, il a amassé 15,5 plaqués en 8 matchs de saison régulière. Il a réussi une interception. Son brio lui a valu une place sur l’équipe d’étoiles du RSEQ et la deuxième formation étoilée du réseau canadien.

Luke a aussi brillé en sol américain au cours de l’hiver. Il a participé au National Bowl et au Tropical Bowl devant plusieurs dépisteurs de la NFL et LCF. Il a pris part à deux «combines» de la LCF et au minicamp des Giants, en plus d'être repêché en première ronde par les Lions. «J'ai eu beaucoup de football et j'aime cela», conclut Junior Luke.

Publicité

À lire aussi