Le Rousseau-Royal doit déménager à l'aréna Fleury

Sylvain Lamarre sylvain.lamarre@tc.tc
Publié le 14 novembre 2016

Le Rousseau-Royal a déménagé ses pénates à l'aréna Fleury.

©Vincent Graton

HOCKEY MIDGET AAA. Une fuite d'ammoniac survenue le 8 novembre a forcé la fermeture de l'aréna Garon, domicile du Rousseau-Royal de Laval-Montréal.

La troupe d'André Wilsey a dû déplacer ses activités à l'aréna Fleury jusqu'à la fin de la saison.

«Ils ont défait la glace en arrêtant les compresseurs, précise le directeur général de la formation midget AAA, Robert Plante junior. Ils devront nettoyer la dalle de béton et colmater la fuite. Cela a créé beaucoup de dérangement, car nous avions tout à notre portée à Garon.

«Nous avons loué un camion cube pour tout déménager», enchaîne-t-il.

M. Plante s'est dit satisfait des décisions des autorités de l'arrondissement Montréal-Nord qui ont fait des pieds et des mains pour trouver des solutions.

«Il fallait respecter l'horaire des deux clubs, nous et le junior AAA, et c'est ce qu'ils ont fait. Malgré les inconvénients, la Ville a réagi rapidement. Nous sommes choyés d'être à Montréal-Nord», termine-t-il.

Mauvais départ

Sans doute ébranlés par tous ces changements, les troupiers de Wilsey ont essuyé une défaite de 3 à 1 aux mains des Cantonniers de Magog à leur nouveau domicile, le 13 novembre.

Kevin Lisio a été le seul compteur des locaux. Il a inscrit le premier but de la rencontre en supériorité numérique. Olivier Mathieu (2 buts) et Jordan Chabot ont trompé la vigilance du gardien de Laval-Montréal, Alexis Shank. Ce dernier a reçu 34 tirs.

Prochaines joutes

Le Rousseau-Royal accueillera Jonquière le samedi 19 novembre, à16h, et Amos le lendemain, à 13h30, à l'aréna Fleury.