Carmine-Anthony Pagliarulo reçoit la bourse du CH


Publié le 6 février 2017

Carmine-Anthony Pagliarulo pose en compagnie de Philip Danault, joueur du Canadien, et Cassandra Poudrier, joueuse des Canadiennes et ancienne boursière de la FAEQ.

© Photo Gracieuseté – Éric Carrière

HOCKEY. Le gardien de but du Rousseau-Royal de Laval-Montréal Carmine-Anthony Pagliarulo fait partie des 29 récipiendaires d’une bourse de 1500 $ des Canadiens de Montréal, associés à la Fondation de l’athlète par excellence.

Ces bourses visent à récompenser les étudiants-athlètes québécois les plus prometteurs en hockey masculin et féminin. Les jeunes choisis ont impressionné, non seulement grâce à leur cheminement sur la patinoire et au niveau académique, mais aussi par leur engagement au sein de la communauté.

Un bon élève

Carmine-Anthony a été récompensé, le 3 février au Complexe sportif Bell de Brossard, pour son excellence académique, lui qui a maintenu une moyenne de 86 % à l'école Antoine-de-Saint-Exupéry.

Pour une deuxième année consécutive, il partage la besogne avec Alexis Shank devant le filet du Rousseau-Royal de la Ligue de hockey midget AAA. L'an dernier, son partenaire avait reçu cette bourse.

«C'est une fierté pour moi de recevoir pareil honneur de cette prestigieuse Fondation et du Canadien de Montréal, lance d'entrée de jeu le jeune cerbère de 16 ans. J'ai bien aimé rencontrer et discuter avec le joueur du Tricolore Philip Danault. Ça me pousse à être encore meilleur à l'école et au hockey.

«Ce fut une surprise pour moi de recevoir cette bourse. Je ne travaille pas pour être récompensé, enchaîne-t-il. Chaque match, j'essaie de donner une chance à mon équipe de gagner.»

Le meilleur est à venir

Cette saison, il a enregistré trois blanchissages et maintenu une moyenne d'efficacité de .908 avec le Rousseau-Royal. Le Rousseau-Royal a connu des hauts et des bas au cours de la saison en raison des blessures.

Carmine-Anthony croit que son équipe sortira encore plus forte après avoir fait face à cette adversité. «Nous avons récemment terminé la rencontre avec quatre défenseurs et trois lignes, c'est difficile de bien faire dans ce temps-là. Nous avons besoin de tous nos joueurs», insiste celui qui pense que le meilleur est à venir pour son équipe.

Vers une autre étape

Carmine-Anthony a été un choix de cinquième ronde de l'Océanic de Rimouski à la dernière séance de sélection de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ).

Il a la ferme intention de percer l'alignement de l'Océanic, à l'automne prochain. Il a déjà dépanné la formation junior en débutant une partie et venant en relève à trois reprises. «J'ai bien aimé jouer dans ce calibre. J'ai dû m'ajuster, car c'est un autre monde», avoue-t-il.

L'athlète d'Auteuil veut améliorer son jeu autour du filet. Il prendra les bouchées doubles au terme de sa saison midget AAA. Il s'entraînera sous la férule de Maxime Vaillancourt, entraîneur des gardiens chez l'Armada de Blainville-Boisbriand.

Sa bourse lui permettra de parfaire son art en participant à des cliniques de gardien de but. «Le Canadien a des installations incroyables. Ça me donne encore plus le goût de jouer professionnel», termine-t-il.