L'égalité dans la série Laval-Jonquière


Publié le 13 mars 2017

David Massé a inscrit le premier but des Lavallois dans la défaite de 5 à 3.

©Daniel Dupuis

HOCKEY. Les Prédateurs de Laval et les Marquis de Jonquière se sont divisés les honneurs en première ronde des séries éliminatoires de la Ligue nord-américaine (LNAH) en fin de semaine dernière.

La troupe d'Éric Haley, qui a terminé au sixième rang du classement général, a surpris les champions du calendrier régulier en les blanchissant 2 à 0 lors de ce premier affrontement le 10 mars, à Jonquière.

Éric Laplante et Steve Pelletier ont fait bouger les cordages dans le camp lavallois. La grande vedette de la rencontre a été le gardien Adam Russo. Ce dernier a repoussé les 38 tirs des Marquis.

Carpentier sonne la charge

Deux jours plus tard, Hugo Carpentier a permis aux Marquis de créer l'égalité dans la série en complétant son tour du chapeau dans un gain de 5 à 3 sur les Prédateurs.

Outre Carpentier, Samuel Groulx et Juraj Kolnik ont aussi trompé la vigilance de Russo, qui a reçu 43 lancers. Alexandre Quesnel a également bien fait pour les visiteurs, amassant quatre passes.

Pourtant, les protégés de Haley avaient pris les devants 2 à 0 à la période initiale par l'entremise de David Massé et Pierre-Luc O'Brien.Notons que Massé a reçu un coup de bâton d'un rival après son but et il n'est jamais revenu au jeu.

L'autre filet des Lavallois est survenu au deuxième tiers grâce à Francis Desrosiers.  

Prochaines parties

La série 4 de 7 se transportera à Jonquière le vendredi 17 mars au Palais des sports. Le match numéro quatre aura lieu le dimanche 19 mars, dès 15h30, au Colisée de Laval.

«Nous avons besoin de notre septième joueur, la foule, affirme le responsable des communications des Prédateurs, Nicolas Pelletier. Nous aurons d'ailleurs une promotion familiale pour les séries. Avec l'achat de deux billets adultes, deux adolescents pourront assister au match gratuitement.»

Les enfants portant leur chandail de hockey mineur pourront aussi entrer gratuitement au Colisée.