Les Prédateurs créent l'égalité

Publié le 20 mars 2017

Adam Rousseau a reçu 82 lancers en fin de semaine.

©Gracieuseté Daniel Dupuis

HOCKEY. Dany Potvin a compté en prolongation, permettant aux Prédateurs de Laval de créer l'égalité 2 à 2 en première ronde des séries éliminatoires de la Ligue nord-américaine (LNAH) face aux Marquis de Jonquière, le 19 mars, au Colisée de Laval.

Potvin a saisi un retour de lancer pour loger la rondelle derrière Cédrick Desjardins et soulever les spectateurs dans un gain de 3 à 2. Jeremi Janneteau et Steve Pelletier ont amassé une aide sur le but victorieux survenu à 7:21 de la prolongation.

Francis Desrosiers et Alexandre Imbeault avaient procuré une avance de 2 à 1 aux Lavallois après 40 minutes de jeu.

Christian Ouellet, encore lui, a obtenu son deuxième filet de la rencontre à la fin du troisième tiers pour les Marquis, forçant ainsi la période de prolongation.       

Russo s'illustre

Adam Russo a reçu 41 tirs et blanchi l'adversaire en deuxième période et en prolongation. «Adam Russo a été fumant, lui qui a maintenu un pourcentage d’efficacité de 95,1%», mentionne dans un communiqué le relationniste des Prédateurs, Nicolas Pelletier.

Prochaines parties

Cette victoire assure donc la présentation d’un sixième match au Colisée Laval le vendredi 25 mars, à 20h. Les hommes d’Éric Haley se dirigeront à Jonquière le 24 mars pour y disputer la cinquième joute.

Chapeau Ouellet

Christian Ouellet a marqué trois buts dans la victoire de 5 à 2 des Marquis au Palais des sports, à Jonquière, le 17 mars, ce qui procurait l'avance 2 à 1 aux rivaux des Prédateurs.

Nicolas Dumoulin (1 but et 1 passe) et Alexandre Imbeault (1 but et 1 passe) ont inscrit des buts en avantages numériques pour les Prédateurs au troisième vingt. Ils ont redonné espoir aux hommes d'Éric Haley, ramenant les deux formations à un seul but d'écart.

Les champions de la saison régulière ont cloué le cercueil des Prédateurs en faisant bouger les cordages deux fois au dernier tiers par l'entremise de Ouellet.

Le gardien Adam Russo a reçu 41 tirs tandis que son vis-à-vis Cédrick Desjardins a arrêté 14 des 16 rondelles dirigées vers lui.