Martin St-Louis au Temple de la renommée de Hockey Laval


Publié le 10 avril 2017

Michel Demers a réservé une belle surprise, le 9 avril, en nommant Martin St-Louis au Temple de la renommée du hockey lavallois.

©Vincent Graton

HONNEUR. Le président de Hockey Laval, Michel Demers, a fait comme le maire au retrait du chandail numéro 26: il avait une surprise de taille à dévoiler à la cérémonie de l'aréna Martin St-Louis. Le hockeyeur a fait son entrée au Temple de la renommée. 

«Martin entre par la grande porte, insiste Michel Demers. C'est un choix logique. Nous avons profité de son passage, pour l'honorer.

«On sait tous qu'il sera élu sous peu au Temple de la renommée de la Ligue nationale de hockey (LNH). C'était un incontournable et un honneur qu'il soit nommé au Panthéon du hockey chez lui à Laval», poursuit-il.

L'ancien attaquant du Lightning de Tampa Bay, des Rangers de New York et des Flames de Calgary a grandi dans les quartiers Laval-Ouest et Sainte-Dorothée.

Un produit du Delta

St-Louis a donné ses premiers coups de patin à l'aréna Samson. Il a gravi les échelons du hockey mineur en portant les couleurs des équipes de Delta, jusqu’à la catégorie atome. Par la suite, il a endossé l'uniforme des Sénateurs de Laval, équipe élite, avant de jouer avec les défunts Régents de Laval-Laurentides-Lanaudière (midget AAA). Il avait terminé premier au classement des compteurs et remporté le trophée Sylvain-Turgeon avec une fiche de 29 buts et 74 passes, pour un cumulatif de 103 points. Bref, il a fait la fierté de la municipalité sur la scène du hockey..

Palmarès éloquent

Le rapide attaquant a remporté deux fois le trophée Art Ross et une fois le trophée Hart, en plus d’avoir joué un rôle très important dans la conquête de la coupe Stanley en 2004.

N’ayant jamais été repêché par une équipe de la Ligue nationale de hockey (LNH), St-Louis a montré des statistiques reluisantes chez les professionnels. Il a marqué 391 buts et récolté 642 passes, pour un total de 1033 points, en 1134 matchs, avec les Flames de Calgary, le Lightning de Tampa Bay et les Rangers de New York. Il a remporté deux fois le trophée Art Ross remis au meilleur marqueur de la LNH et a gagné les trophées Hart, Ted Lindsay et Lady Bing (trois fois).  

St-Louis a aussi mis la main sur une médaille d’or aux Jeux olympiques de Sotchi en 2014, deux médailles d’argent aux Championnats du monde et une médaille d’or à la Coupe du monde.