Hockey Laval devra trouver plus de 1000 heures de glace

Michel Demers reporte son point de presse

Michel Demers doit trouver des solutions aux problèmes des heures de glace.

INFRASTRUCTURES. Avec la fermeture éventuelle de la grande glace du Complexe sportif Guimond, les dirigeants de Hockey Laval sont dans l'eau bouillante et se retrouvent devant un véritable casse-tête.

Publicité

Ils devront trouver plus de 1000 heures de glace. «S'il n'y a pas de revirement de situation, nous en manquerons pour la saison 2017-18. Près de 275 parties ne seront pas jouées», affirme le président, Michel Demers.

«Nous devrons en louer à l'extérieur de Laval. Nous avons loué plus de 600 heures en pratiques à Guimond, l'an dernier. Est-ce que nous allons devoir utiliser une glace pour les pratiques avec trois équipes?» enchaîne-t-il avec découragement.

Malgré l'ouverture des deux patinoires communautaires de la Place Bell, l'organisme sportif est toujours à la recherche de glace. «Il ne faut pas oublier la fermeture pour rénovation de l'aréna Hartland-Monahan jusqu'en décembre et celle de Mike-Bossy, en 2018.  

Nouvelle vocation

Afin d'être plus rentable, la famille Guimond aurait décidé de changer sa vocation en transformant sa grande patinoire en entrepôt frigorifique alors que les deux petites patinoires accueilleraient encore les hockeyeurs.

«Nous ne pouvons pas payer 500 $ de l'heure, c'est impensable», souligne le grand manitou du hockey mineur qui devait débourser 30 0$ de l'heure pour la location à Guimond.

Michel Demers admet que ses bénévoles ont multiplié les démarches pour faire l'acquisition du Complexe Guimond, sans grand succès. «Nous avons remis le tout entre les mains de la Ville. J'espère que les négociations sont toujours en cours.»

Hockey Laval devra notamment trouver un aréna durant la semaine pour son développement, de 16h à 18h. «Ce sera difficile, car les arénas municipaux offrent du patinage libre durant cet horaire», mentionne M. Demers.

Toute l'équipe de Hockey Laval est en mode réflexion. «Nous cherchons des solutions à nos problèmes. Nous sommes déjà à nos tables à dessin. C'est loin d'être simple.»

Report du point de presse

Par ailleurs, Michel Demers affirme qu'il n'a pas eu de pression de la part de la Municipalité pour reporter la conférence de presse qu'il devait tenir le 14 juin à ses locaux temporaires du Centre Multi-Sports de Laval. «Nous n'étions tout simplement pas prêts. Il nous manquait certains éléments et avons préféré la reporter le 27 ou 28 juin», précise-t-il.

Rappelons que Hockey Laval a déménagé ses pénates, le 14 juin. «Nous avons reçu un avis de déménagement. Par chance, la Ville nous a relocalisés. Nous ne sommes pas à la rue», termine Michel Demers.

Les bureaux administratifs sont donc localisés au 955, avenue Bois-de-Boulogne, au coin de la rue De Touraine. «L’accès à nos bureaux est situé sur le côté droit de la bâtisse (côté ouest). L’envoi du courrier postal est maintenu à l’ancienne adresse, aucun changement pour le moment», souligne la directrice de Hockey Laval, Martine Deschamps. Le numéro de téléphone est toujours le même soit le 450 661-0811. On peut joindre Martine Deschamps au poste 2239 et Diane Lebel au 2238.

Autre texte à lire: Le Complexe sportif Guimond fermera-t-il?

 

Publicité

À lire aussi