Olivier Desroches repêché par Acadie-Bathurst

ce-05062017-olivier-desroches

HOCKEY.  Olivier Desroches a vu son rêve se réaliser, le 3 juin, quand le Titan d'Acadie-Bathurst l'a sélectionné en deuxième ronde à Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick, au repêchage de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ).

Publicité

«Je pensais être choisi un peu plus tôt, avoue Olivier Desroches dans une entrevue accordée au Courrier Laval. J'étais classé au 19e rang. Je suis heureux de me retrouver à Bathurst. Ça me réjouit de voir que j'ai été leur tout premier choix.»

Quand le défenseur de 16 ans du Rousseau-Royal de Laval-Montréal (midget AAA) a entendu son nom dans les hauts parleurs du Harbour-Station au 34e rang de la deuxième ronde, il a bondi de joie.

«Quand j'étais plus jeune, je ne pensais pas qu'un jour ça m'arriverait d'être repêché par une équipe junior. Je suis très content. J'ai été approché par 17 formations du circuit Courteau.»

Le directeur général, Sylvain Couturier, qui a déjà porté les couleurs du défunt Titan de Laval, de 1985 à 1988, a opté pour le jeune arrière pour son tout premier choix. Couturier a été actif, procédant à deux transactions avec les Wildcats de Moncton et les Saguenéens de Chicoutimi. Cela lui a permis de mettre la main sur deux vétérans défenseurs en Louis-Philip Fortin et Keenan MacIsaac.

Olivier s'est présenté avec sa famille à Saint-Jean avec confiance. «.»

Prêt pour la LHJMQ

Desroches est confiant de dénicher un poste avec le Titan pour la saison 2017-18. «J'ai 79 parties dans le midget AAA derrière la cravate, mentionne le hockeyeur d'Auteuil. Je suis prêt pour la prochaine étape, soit d'évoluer dans la LHJMQ.»

Il ne croit pas disputer une troisième saison dans le midget AAA, car il pense faire le saut avec le Titan. Celui qui se qualifie de défenseur complet doit améliorer son explosion sur la glace. «Je vais m'entraîner avec Yves Simard pour augmenter ma charpente musculaire. Je suis prêt physiquement», prétend l'athlète de 6 pieds et 1 pouce, 185 livres.

Un joueur exceptionnel

Pour la première fois en 40 ans, la Ligue midget AAA a aligné quatre jeunes hockeyeurs au statut de joueur exceptionnel pour ce repêchage. Olivier Desroches en faisait partie. En 2015-16, il a joué aux côtés d'hockeyeurs dont l'âge se situait entre 15 et 17 ans. Toutefois, ce n'est qu'à la suite d'une demande de dérogation que la ligue accepte d'octroyer un tel statut.

Pendant quelques années, la Ligue midget AAA interdisait qu’un joueur de 14 ans puisse s’aligner avec une de ses formations. Ce règlement a été aboli et les patineurs de cet âge ont pu à nouveau obtenir cette permission spéciale à compter de la saison 2008-09.

Début difficile

À sa première campagne dans le circuit Baillairgé, Desroches a connu une saison de 5 points seulement en 46 rencontres, affichant un différentiel de -17. «Les défenseurs ne progressent pas au même rythme que les attaquants, explique-t-il. Même si j'ai toujours joué avec des plus vieux, je me sentais intimidé au début. Puis, j'ai connu plus de succès en deuxième moitié grâce à l'aide de mes entraîneurs et mes coéquipiers Vincent Lapalme et Karl-Étienne St-Fleur.»

Cette année, Desroches a progressé, amassant 13 points en 33 parties, maintenant un différentiel de + 8. «Je pense que je suis encore plus un défenseur offensif, mais notre système de jeu n'a pas permis de voir tout mon potentiel.»

L'arrière a profité de son passage au Défi d’excellence Gatorade pour démontrer l’étendue de son talent et prouver qu’en compagnie de joueurs de ce niveau, il peut amasser sa part de points (quatre en cinq parties).

Il croit que les deux saisons difficiles avec le Rousseau-Royal a fait de lui un meilleur joueur. «C'est certain que j'aurais aimé gagner plus de parties, mais j'ai beaucoup appris dans la défaite.»

Autres joueurs repêchés

Adam Fiore, des Patriotes de Laval-Montréal (midget espoir), a été repêché par l'Océanic de Rimouski (8e ronde), tandis que Florent Rodrigue, Rousseau-Royal midget AAA, a été choisi par les Huskies de Rouyn-Noranda (9e ronde).

Publicité

À lire aussi