Un retour d'ascenseur pour Jason Pominville

La Ligue de hockey midget AAA amorce sa 42e saison

Le président de la Ligue, Denis Baillairgé, pose en compagnie de Jason Pominville.

LANCEMENT. Jason Pominville, des Sabres de Buffalo, sera l'un des parrains de la 31e campagne de sensibilisation contre les drogues et le dopage de la Ligue de hockey midget AAA du Québec.  

Publicité

Malgré des ennuis de santé, le président de la Ligue, Denis Baillairgé, en a fait l'annonce, le 23 août, dans le cadre d'une conférence de presse lançant les activités de la saison 2017-18, sur le territoire de Laval.

Cette campagne intitulée «Je garde mon sport en santé» se déroulera du 1<+>er<+> au 30 novembre sur l’ensemble de la province.

Trois parrains

Pominville (Estacades de Trois-Rivières 1998-99), Alexis Lafrenière (Vikings de Saint-Eustache) et Mathieu Gagnon (Intrépide de Gatineau) s’ajoutent aux 89 anciens joueurs qui, au cours des campagnes précédentes, ont été associés à la lutte contre les drogues et le dopage.

«Je suis enchanté de redonner au suivant pour les jeunes hockeyeurs midget AAA, souligne le nouveau porte-couleurs des Sabres de Buffalo. Je faisais partie du territoire des Régents de Laval-Laurentides-Lanaudière, mais il y a eu des changements de territoire. J'ai abouti au Cap-de-la-Madeleine.»

Pominville conserve d'excellents souvenirs de son passage dans la Ligue midget AAA. «C'était la première fois que je partais de chez moi. J'ai eu beaucoup de plaisir à rester en pension avec un coéquipier.»

Et s'il avait un conseil à donner à un jeune hockeyeur midget? «Il faut mettre les efforts. Si ce n'est pas toi qui le fais, ce sera un autre qui prendra la place. Si tu t'entraînes fort et que tu t'amuses, tu augmentes tes chances d'atteindre la Ligue nationale.»

Pominville croit que les jeunes ont les outils pour réussir. Il aurait aimé pouvoir compter sur ces outils dans sa jeunesse. «Mon fils de sept ans, Jayden, m'a fait rire en voyant une de mes vidéos quand j'avais son âge. Il m'a dit: "Papa je vais te démolir! J'ai plus de talent que tu en avais".»

Rêve à la LNH

C'est en 1998-99 à l'âge midget AAA qu'il a commencé à rêver de jouer un jour dans la LNH. Il a connu des hauts et des bas à sa première année avec les Cataractes de Shawinigan.

En trois saisons complètes avec la formation de la Mauricie, Pominville a amassé 255 points en 199 parties, dont une récolte de 121 points en 66 joutes, en 2001-2002. Il avait d'ailleurs remporté le trophée Frank J. Selke, remis au joueur le plus gentilhomme du circuit Courteau.

Choix de deuxième ronde des Sabres de Buffalo, le 55<+>e<+> au total en 2001, Pominville a passé trois années dans la Ligue américaine avec les Americans de Rochester après son passage à Shawinigan. Il a finalement rejoint les Sabres de façon permanente en 2005-2006.

En 905 matchs dans le circuit Bettman, il montre une fiche de 261 buts et 401 passes pour un total de 662 points avec les Sabres et le Wild du Minnesota.

Retour au bercail

Après un peu plus de quatre saisons au Minnesota, Pominville était heureux de retourner à Buffalo où il amorcera sa 14<+>e<+> saison dans la LNH. «J'ai adoré Buffalo. Je suis très heureux d'y retourner. Ce sera facile pour la famille de s'adapter. Mon fils m'a dit que je pourrai jouer avec Jack Eichel.»



 

 



Publicité

À lire aussi