Daniel Audette veut soulever les spectateurs à la Place Bell

Il pourrait être l'une des vedettes du Rocket

Daniel Audette pourrait être la coqueluche des partisans du Rocket de Laval. Il soutire la rondelle à Philip Danault au camp du CH.

HOCKEY. Daniel Audette a de fortes chances d'amorcer sa deuxième campagne dans la Ligue américaine de hockey, le 6 octobre, à la Place Bell dans l'uniforme du Rocket de Laval. Il souhaite soulever les partisans comme son père Donald l'avait fait avec le défunt Titan au Colisée de Laval.

Publicité

Le paternel, qui est maintenant recruteur avec le Canadien de Montréal, a connu ses heures de gloire dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) avant de faire le saut dans la Ligue américaine (LAH) et la Ligue nationale (LNH). Il a électrisé les partisans lavallois avec ses 141 buts, 168 passes et 309 points en 199 parties durant ses 3 campagnes dans la LHJMQ à la fin des années 80.

Pour sa part, Daniel a disputé 75 parties avec une récolte de 30 points à sa première saison au niveau professionnel l'an dernier et il est prêt pour le défi qui s'offre à lui en 2017-18.

«J'ai beaucoup appris à ma première saison, explique-t-il. Je suis surtout satisfait de mon rendement défensif. Cet été, je me suis entraîné fort sur mes jambes afin d'être plus rapide.»

Excité de jouer à la maison

Audette a bien hâte de jouer à la Place Bell, à deux pas de chez lui. «Pour l'instant, je me concentre sur les joutes préparatoires avec le Canadien, mentionne le hockeyeur de Blainville. Par contre, je suis excité de jouer à Laval. Terre-Neuve c'était le fun, mais avec le nouvel amphithéâtre, je suis convaincu que nos partisans seront derrière nous. Avec le nom du Rocket, Maurice Richard était une légende, les amateurs s'attacheront à nous, les espoirs du Canadien.»

Camp des recrues

La première phase du camp des recrues du Tricolore s'est conclue avec des rencontres contre les jeunes des Maples Leafs de Toronto et des Sénateurs d'Ottawa, les 9 et 10 septembre. Audette s'est retrouvé au sein du premier trio des espoirs du Tricolore. Il s'est fait remarquer en comptant un but dans la victoire de 5 à 2 face aux jeunes Leafs. Il a également démontré à ses patrons ce qu'il pouvait faire en défensive.

Audette gagne des points

Le numéro 48 a poursuivi sur sa lancée en comptant un but dans le match Blancs contre Rouges, le 17 septembre, au Centre Bell. Cette joute regroupait tous les joueurs et jeunes espoirs du CH. «Ça fait drôle d'entendre mon nom au Centre Bell, raconte-t-il avec le sourire au terme de la rencontre. C'est la première fois que je comptais ici depuis les rangs pee-wee. Ça fait très plaisir!»

Audette a déjoué le gardien Zachary Fucale en logeant la rondelle dans la partie supérieure du filet. Il patrouillait un trio en compagnie de Jérémy Grégoire et Byron Froese.

«J'aimerais bien rester le plus longtemps possible et jouer plus de parties au camp du Canadien. Je suis fier de ma performance depuis le début du camp.»

Il souhaite un rappel

Suivra-t-il les traces de son paternel Donald qui a évolué dans la LNH? Une chose est certaine, le jeune homme de 21 ans souhaite être rappelé par le grand club au cours de la saison. «Je sais ce que ça prend pour jouer dans la LNH. Je suis considéré comme un joueur offensif et je dois être fiable en défensive.»

Le camp du Rocket de Laval s'amorcera le 25 septembre.

 

Publicité

À lire aussi