«Une multitude d'athlètes ont atteint leur objectif à Alma»

-Joël Savoie chef de mission de Laval

Émilia Cabrera-Mallette a mérité l'honneur de porter le drapeau à la cérémonie de fermeture

ALMA. Le chef de mission, Joël Savoie, est fier de sa délégation qui a gravi le podium 19 fois et accompli 32 objectifs personnels à la 52e Finale des Jeux du Québec, qui a pris fin le 4 mars.

Publicité

Les athlètes lavallois ont connu beaucoup de succès en mettant la main sur 4 médailles d’or, 5 d’argent et 10 de bronze. Les joueurs de badminton ont mis la main sur la bannière de l'esprit sportif. Les locaux ont également obtenu une amélioration significative dans cinq sports comparativement aux résultats des Jeux de 2015, à Drummondville.

«Non, je ne suis pas déçu que nous n'ayons pas atteint notre objectif de 20 médailles, souligne Joël Savoie. Une multitude d'athlètes ont atteint leur objectif et cette donnée est importante à mes yeux.
«Nous n'avons pas été épargnés par les blessures en taekwondo et c'est l'une des raisons pour laquelle nous n'avons pas pu réaliser notre objectif», poursuit-il.

Une première en 30 ans

Le chef de mission était particulièrement heureux de la médaille d'or de Matisse Julien, une première depuis plus de 30 ans dans cette discipline sportive.

«Émilia Cabrera-Mallette a été mon coup cœur en tennis de table. Âgée de 13 ans, elle a remporté 2 victoires contre la favorite. Ce sont des exemples de persévérance et de dépassement de soi», précise-t-il.

Joël Savoie a la ferme intention de travailler étroitement avec les clubs de la région sur le développement des athlètes. «Ayant des sports qui n'atteignent pas le nombre d'athlète maximal dans les disciplines nous fait dégringoler au classement des régions. Nous allons y remédier», de conclure le chef de mission.

Médaillés

Matisse Julien (ski de fond), Charles-Antoine Labadie (plongeon), Kélian Quevillon (patinage de vitesse) et Anthony Balan (gymnastique) sont les doubles médaillés des Jeux d'Alma. Outre Matisse et Charles-Antoine. Catherine Plante Gonthier et Charlie Nguyen en double mixte au badminton, ainsi qu’Émilia Cabrera-Mallette en tennis de table ont grimpé sur la plus haute marche du podium.

Les médaillés d'argent sont Anthony Balan, Alexandre Painchaud (gymnastique), Matisse Julien, Raymond Zeng (tennis de table) et Charles-Antoine Labadie, alors que les 10 médailles de bronze reviennent à Charles Turgeon (escrime), Kélian Quevillon, David-Olivier Beaulne (escrime), Ana Mahdavi (plongeon), Maude Fortin (patinage artistique), Samy-Mathieu Perreault (boxe), Brian Obeid Baghdi (boxe), Mohamed Baouch (judo) et Anthony Balan.

Une bonne cuvée

Le curling masculin est passé du 12erang au classement de 2015, jusqu’au 5e. En badminton, Laval est passé du 12e au 6e échelon alors qu'en patinage de vitesse, l’équipe monte également au classement passant de la 15e à 7e position. Les disciplines du hockey féminin et du plongeon sont passées quant à elles de la 17e à la 11e place en 2017. 

Cabrera-Mallette porte-drapeau

C'est sans grande surprise que la pongiste Émilia Cabrera-Mallette a été nommée comme porte-drapeau à la cérémonie de clôture. La jeune athlète, qui en était à sa troisième participation aux Jeux du Québec, a raflé la médaille d'or en étant surclassée. Elle s’est hissée sur la première marche du podium dans la catégorie des moins de 17 alors qu’elle n'a que 13 printemps. Elle a obtenu une fiche parfaite de 11 victoires et aucune défaite. Elle a remporté 33 manches et perdu seulement 3 échanges.

Publicité

À lire aussi