La Coupe soccer internationale Laval événement de l’année au Québec

Bernard David s'est dit heureux d'avoir remporté l'événement de l'année au Québec.

BILAN. Le président de l'Association régionale de soccer Laval (ARS), Bernard David, a raison de bomber le torse. La Fédération de soccer du Québec a choisi la Coupe de soccer internationale Laval comme événement de l'année à travers la province dans le cadre de son gala de la Mi-Temps, tenu récemment à Laval.

Publicité

«Nous pouvons être fiers d'avoir remporté ce prestigieux honneur», lance M. David. C'est une belle récompense pour nos bénévoles. Ils travaillent tellement fort.

«La saison estivale se termine donc en beauté pour l'ARS Laval», poursuit-il.

Année de l'esprit sportif

M. David a dressé un bilan positif de dernière campagne. Il était particulièrement fier qu'une formation lavalloise ait mis la main sur le titre de meilleur esprit d'équipe. La formation féminine de Monteuil des moins de 9 ans a terminé au premier rang de la province. En 2016, la Fédération de soccer Québec a décidé de mettre l'accent sur la promotion de l'esprit sportif.

«C'est important! Nous avons dominé ce programme d'esprit sportif. Nous sommes peut-être plus près des réseaux sociaux», clame-t-il.

Bilan positif

Le président a notamment vanté le brio de la sélection féminine des moins de 13 ans ainsi que des équipes masculines des Étoiles de l'Est des moins de 16 ans et de Fabrose chez les moins de 17 ans.

«Les filles U-13 ont perdu en tirs de barrage lors de la finale, précise-t-il. Les Étoiles de l'Est U-16 ont gagné la Coupe Québec-Ontario, la seule de la province à avoir réussi l'exploit. Les Coyotes de Fabrose U-17 n'ont perdu aucun match au sein de la Ligue de soccer élite du Québec (LSÉQ).»

Les Étoiles de l'Est ont connu une saison de rêve chez les moins de 16 ans.

Manque d'infrastructures

Seule ombre au tableau, l'ARS Laval a été incapable de lancer officiellement le soccer à cinq en raison du manque d'infrastructures. «Nous avons réglé le problème avec la Ville et on partira le projet en 2017 avec six équipes. Cette année, seulement quatre formations ont disputé des matchs à cinq joueurs.»

Accent sur le récréatif

En 2017, l'ARS Laval mettra l'emphase sur le développement au niveau récréatif D-3. «C'est le secteur souvent oublié, admet-il. Le slogan de la Fédération sera d'ailleurs "Jouez pour jouer". Nous voulons faire évoluer le maximum de jeunes avec les installations que nous avons.»

M. David croit que le plus grand défi sera également d'analyser le secteur compétition. «Où veut-on aller? Qu'est-ce que nous voulons faire? On se positionne où au niveau du Québec?» termine-t-il.

Publicité

À lire aussi