Une saison parfaite pour les Coyotes

Les Coyotes ont vaincu Panellinios 6 à 4, le 17 septembre, en route vers une 23e victoire.

SOCCER. En signant une 24<+>e<+> victoire en autant de matchs en disposant de Saint-Léonard 4 à 1, le 24 septembre, au terrain central de l'aréna Martin Brodeur, les Coyotes de Fabrose ont connu une saison parfaite au sein de la Ligue de soccer élite du Québec (LSÉQ).

Publicité

Émile Castonguay (2 buts) Marc-Olivier Naguerre et Simon Spénard-Lapierre ont fait bouger les cordages dans cette dernière joute du calendrier régulier. La formation masculine des moins de 17 ans a donc remporté le championnat de la saison.

«Nous avons travaillé tellement fort depuis le début de l'année, explique l'entraîneur Hicham Aaboubou. Notre succès repose sur le rassemblement de tous les joueurs. C'est une affaire non pas d'un seul joueur, mais des 17.»

Aaboubou, qui a porté les couleurs de l'Impact de Montréal de 2006 à 2012, savait que ses protégés connaîtraient une excellente saison. Toutefois, il ne pensait pas que son équipe serait invaincue. «C'est tout un exploit, dit-il. J'ai commencé à croire à notre saison parfaite en moitié de calendrier. Je l'avais mentionné à mes assistants.»

L'entraîneur a ressenti une pression incroyable au dernier affrontement de la campagne. «Je ne voulais pas perdre ou annuler. Je ne pouvais pas faire comme les filles des moins de 16 ans de Lakeshore qui ont annulé avec quatre joutes à disputer au calendrier, voyant leur saison parfaite s'envoler en fumée.»

Fin de saison trop tôt

Le pilote des Coyotes trouve déplorable que sa formation ne puisse représenter le Québec au Championnat canadien, en raison que leur catégorie d'âge ne participe pas à la classique. «La saison est terminée. C'est dommage!» affirme celui qui aimerait être de retour à la barre de l'équipe des moins de 18 ans, l'an prochain.

«J'aurais aimé jouer avec les moins de 21 ans, mais cela aussi ne sera pas possible», enchaîne-t-il.

Cet hiver, il prévoit amener ses joueurs à un camp d'évaluation du Real Madrid, en Espagne.

 

 

La formation championne est composée d'André Markus (assistant-entraîneur), William Flores, Clément Markus, Gilbert Tchuente-Fotso, Marc-Olivier Laguerre, Rayane Belabbas, Érik Hoeu, Émile Castonguay, Simon Spénard-Lapierre, Shawn Lapierre (assistant-entraîneur), Christophe Gingras, Nareg Kalloghlian, Michael Gariépy, Marc-Antoine Biouele, Hicham Aaboubou (entraîneur), Santino De Seta, Hakim Baddar, Michael Amorelli et Angus Legault. Aymane Amarir est absent sur la photo.

Fin de saison trop tôt

Le pilote des Coyotes trouve déplorable que sa formation ne puisse représenter le Québec au Championnat canadien, en raison que leur catégorie d'âge ne participe pas à la classique. «La saison est terminée. C'est dommage!» affirme celui qui aimerait être de retour à la barre de l'équipe des moins de 18 ans, l'an prochain.

«J'aurais aimé jouer avec les moins de 21 ans, mais cela aussi ne sera pas possible», enchaîne-t-il.

Cet hiver, il prévoit amener ses joueurs à un camp d'évaluation du Real Madrid, en Espagne.

Domination

Les Coyotes de Fabrose ont inscrit 91 buts et en ont concédé seulement 24. La troupe d'Hicham Aaboubou a devancé les Étoiles de l'Est (17 gains, 1 nulle et 6 défaites) et Chomedey (16 victoires, 3 nulles et 5 revers) au classement général. Les équipes lavalloises ont monopolisé les trois premières places.

Publicité

À lire aussi