Valerio Gazzola et Andrew Olivieri feront partie de l'histoire

Une équipe 100 % québécoise aux Jeux de la Francophonie

Valerio Gazzola relèvera un nouveau défi à la barre d'équipe Canada-Québec aux Jeux de la francophonie

SOCCER. Pour la première fois de l’histoire des Jeux de la Francophonie, le Québec sera représenté dans le tournoi de soccer à Abidjan, en Côte d’Ivoire, du 21 au 30 juillet. Valerio Gazzola et Andrew Olivieri seront des témoins privilégiés en tant qu'entraîneurs d'Équipe Canada-Québec.

Publicité

Pour cette 8e édition des Jeux de la Francophonie, la Fédération de soccer du Québec a confié le mandat à ces deux entraîneurs expérimentés de créer l’équipe la plus compétitive possible avec les joueurs de moins de 20 ans pour représenter les couleurs de la province.

«Nous avons le mandat de recruter les 19 joueurs les plus talentueux au Québec», admet sans détour Gazzola, qui occupe aussi le poste de directeur technique de l'Association régionale de soccer (ARS) Laval depuis plusieurs années. La formation sera composée à moitié de joueurs de moins de 18 ans de l’Académie de l’Impact. On aura aussi quelques joueurs québécois qui évoluent à l'étranger, deux ou trois joueurs de la Première Ligue de soccer et un ou deux des rangs universitaires.»

Les entraîneurs arrêteront leur choix final le 9 juillet. «Nous devons nous assurer que le joueur soit avant tout en santé. Notons que les joueurs de l'Académie seront en plein championnat.»

Des joueurs de l'Impact

L’ancien entraîneur de l’Impact aimerait bien compter sur les services de deux porte-couleurs du Bleu-blanc-noir, soit David Choinière et le jeune prodige Ballou Jean-Yves Tabla, originaire de la Côte d'Ivoire.

Énorme défi

Pour le tandem Gazzola-Olivieri, le défi sera magistral. La formation locale se mesurera à la France, la République démocratique du Congo, et Haïti entre les 22 et 26 juillet.

«La commande est de taille puisque nous affronterons trois équipes nationales, affirme Gazzola. Nous allons préparer notre troupe en fonction de l'opposition. Nous devrons trouver un système avec les joueurs que nous aurons.»

Pour Olivieri, qui jouera le rôle d'adjoint, tout est possible. «Le Canada a déjà gagné deux fois la médaille d'or à ce tournoi. L'entraîneur était un Québécois comme la majorité des joueurs.»

Les deux hommes sont excités de prendre part à une autre compétition internationale. «Au-delà du résultat, mon objectif est de laisser un héritage pour que le soccer puisse grandir au Québec. Je me suis assuré d'impliquer plusieurs techniciens (universitaire, Académie de l'Impact, PLSQ et associations régionales) afin de redonner à notre sport», conclut Valerio Gazzola.

Départ à la mi-juillet

La formation québécoise quittera Montréal le 14 juillet à destination de Casablanca, au Maroc, afin d'y tenir un quatrième et dernier camp de préparation avant de se rendre en Côte d'Ivoire pour participer aux Jeux de la Francophonie.

Cette équipe Canada-Québec est le fruit de négociations entre Patrimoine canadien, l’Association canadienne de soccer et le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur du Québec.

 

Publicité

À lire aussi