Quelque 500 appels au 911

Tempête de verglas


Publié le 24 janvier 2017

CE-24012017-bilan police

©TC Media

POLICE La centrale 911 du Service de police de Laval a été débordée dans la matinée du 24 janvier, avec quelque 500 appels reliés à la mauvaise température qui sévissait.

Habituellement, on atteint ce nombre en 24 heures lors d'une journée passablement occupée. «Cette fois-ci, ces appels se sont faits sur une très courte période, soit de 7h à 9h30», a rapporté Evelyne Boudreau, porte-parole, ajoutant qu'on avait doublé le personnel en poste afin de répondre à la demande.

Fort heureusement, les multiples accrochages et accidents n'ont causé que des blessures mineures et des dommages matériels. «Dans le secteur de Saint-François, une voiture s'est retrouvée sur le toit, mais à l'arrivée des policiers, le conducteur était sorti du véhicule.»

Également, une policière affectée à l'Édifice Valérie-Gignac, sur le boulevard Saint-Martin Est, est allée au centre communautaire adjacent (Pavillon du Bois Papineau) pour chercher du sable afin de dépanner un autobus scolaire, incapable de monter la côte sur cette artère. Des patrouilleurs ont aussi dû pousser des voitures et deux agents sont venus au secours d'une piétonne victime d'une fracture à la jambe après une chute. «Tout le monde a mis l'épaule à la roue», a mentionné Mme Boudreau.

Le calme est finalement revenu sur le réseau routier au moment où la pluie verglaçante s'est transformée en neige et que l'épandage a commencé à faire effet, en milieu de matinée.

Opération Dégivreur

Du côté de la Sûreté du Québec, l'Opération Dégivreur a été déclenchée à l'heure de pointe sur la Rive-Nord. «Les patrouilleurs circulent à basse vitesse avec les gyrophares afin d'inciter les automobilistes à ralentir», a expliqué Ingrid Asselin, porte-parole de la SQ.

Sur les voies rapides, plusieurs sorties de route et incidents ont été rapportés au corps policier, mais sans causer de blessures graves.