Place Bell: Pomerleau touchera son dernier chèque en avril


Publié le 7 février 2017

Pomerleau devrait normalement remettre à la Cité de la culture et du sport les clés de la Place Bell le 11 avril prochain.

©Photo TC Media – Archives

FINANCES. C'est en avril que l'entrepreneur Pomerleau livrera les clés de la Place Bell.

Ce mois-là, il encaissera un dernier chèque qui complètera les 150 417 300 $ prévus au contrat pour la construction de l'amphithéâtre multifonctionnel culturel et sportif de Laval.

Il s'agira d'un 32e paiement mensuel consécutif depuis le tout premier chèque au montant de 3,5 M$ encaissé en septembre 2014.

Prêt de 46,3 M$

À la fin de la dernière année, le conseil municipal avait consenti un contrat de prêt à la hauteur de 46 316 250 $ à la Cité de la culture et du sport, organisme responsable de la réalisation de l'amphithéâtre.

Ce prêt correspond au montant de la subvention octroyée par Québec pour couvrir une partie des coûts de construction, laquelle subvention sera toutefois versée sur une période de 20 ans.

Considérant que les taux d'emprunt d'un OSBL sont toujours plus élevés que ceux obtenus par la Ville, l'administration municipale a opté pour financer elle-même l'octroi du gouvernement.

Économie de 3 M$

Une décision qui permettra, à terme, de réaliser une économie de quelque 3 M$ aux contribuables lavallois, indique le Service des finances.

C'est ce que coûterait un taux 0,5 % plus élevé pour financer 46,3 M$ sur 20 ans.

Par ailleurs, la direction des finances mentionne que le financement de ce contrat de prêt se fera à coût nul puisque le taux d'emprunt sur les obligations émises par la Ville sera égal ou inférieur au taux d'intérêt remboursé par le gouvernement.

Quant aux modalités de remboursement, la Cité s'engage à transférer aussitôt à la Ville les montants que le ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire (MAMOT) lui versera annuellement.

Enfin, soulignons que la somme de 200 M$ budgétée pour la Place Bell comprend les équipements et les aménagements intérieurs.