Sections

100 candidats en lice pour le scrutin du 5 novembre


Publié le 7 octobre 2017

Sept candidats brigueront la mairie.

©Photo TC Media – Archives

ÉLECTIONS. Ils seront très exactement 100 candidats à briguer les suffrages pour l'un ou l'autre des 22 sièges du conseil de ville de Laval, le 5 novembre prochain.

En nombre, c'est près de 50 % de moins qu'aux dernières élections municipales, où ils étaient 147 Lavallois en lice, dont plus du tiers s'affichait comme indépendant. On se rappellera que la disparition du Parti du Ralliement Officiel (PRO) des Lavallois avec la chute de son chef, qui régnait sans partage depuis trois mandats successifs, avait suscité un réel engouement et contribué à démocratiser la chose publique en 2013.

Mairie

Au total, on compte sept prétendants à la mairie, dont les chefs des cinq partis dûment reconnus par le Directeur général des élections du Québec (DGEQ). Il s'agit du maire sortant Marc Demers (Mouvement lavallois), le chef de l'opposition officielle Jean-Claude Gobé (Action Laval), Michel Trottier (Parti Laval), Sonia Baudelot (Avenir Laval) et Alain Lecompte (Alliance des conseillers autonomes) auxquels s'ajoutent les candidats indépendants Hélène Goupil et Nicolas Lemire.

Conseillers municipaux

Quatre des cinq formations politiques municipales présentent des candidats dans chacun des 21 districts électoraux.  Quant à l'Alliance des conseillers autonomes, elle ne regroupe sous sa bannière que cinq candidats à des postes de conseiller.

À ces 89 représentants de partis s'ajoutent cinq candidats indépendants, portant à 93 le nombre de prétendants aux 21 sièges de conseillers municipaux.

Pour la majorité des districts (12), on assistera à une course à 4, alors que les bulletins de vote afficheront un total de 5 candidats dans 9 districts.

Comme partout ailleurs au Québec, le président d'élection de Laval acceptait les déclarations de candidature jusqu'à 16h30, le vendredi 6 octobre.

Actuellement, le conseil municipal est formé de 15 élus membres du parti du maire Marc Demers, 3 du parti de Michel Trottier, 2 élus siégeant comme indépendant et 1 élue du parti de Jean-Claude Gobé.