Sections

Un fabricant aéronautique autrichien investit 20 M$


Publié le 14 mai 2018

Sean Johnson, chef de la direction de F. LIST CANADA CORP.

©Photo 2M.Media – Mario Beauregard

Le pôle aéronautique lavallois s'enrichit d'un équipementier de taille en F/LIST, un fabricant autrichien d’intérieurs haut de gamme de jets d’affaires.

«Cet investissement au Canada est très important pour la croissance de notre entreprise et son succès en aérospatiale», a déclaré la chef de la direction, Katharina List-Nagl, pour qui la stratégie de croissance internationale passe par Laval.

La nouvelle usine de quelque 60 000 pieds carrés a d'ailleurs déjà produit et livré une première commande au géant Bombardier avec qui le manufacturier fait affaire depuis de nombreuses années.

La proximité de ce grand donneur d'ordre et d’autres partenaires de la région n'est pas étrangère dans le choix de F/LIST de s'implanter dans le Grand Montréal, l'agglomération métropolitaine constituant la 3e capitale mondiale de l'aérospatiale, après Seattle et Toulouse.

100 emplois

Le bassin de main-d'œuvre qualifiée et disponible qui gravite autour de cette grappe aérospatiale et les nombreuses occasions d'affaires qui en découlent ont également été pris en compte, souligne le chef de la direction de F. LIST CANADA CORP, Sean Johnson.

Ébéniste, spécialiste du placage, directeur de production et expert de l’assurance qualité figurent présentement parmi les postes à combler au sein de l'usine qui comptera une centaine d'employés d'ici deux ans.

On y produit essentiellement des placages de bois de haute qualité pour l’intérieur des jets d’affaires et privés, nommément les biréacteurs d’affaires de Bombardier dont le dernier-né et très luxueux Global 7000.

Également, le fabricant propose la finition et l’assemblage de composants intérieurs de même que la rénovation des cabines d’aéronef.

Abritant un espace d’exposition, cette usine du boulevard des Rossignols, dans le parc industriel de Chomedey, est appelée à devenir le centre d’excellence F/LIST pour le placage de bois ignifugés, élément essentiel de son activité de finition intérieure.

«Nous entendons desservir non seulement le marché canadien actuellement en plein essor, mais aussi toute l’Amérique du Nord», affirme M. Johnson.

20 M$

La nouvelle implantation nécessitera un investissement dépassant les 20 M$, dont la moitié sera complétée cette année.

Les deux paliers supérieurs de gouvernement ont contribué pour 2,2 M$, dont la plus forte  contribution provient du ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation du Québec qui finance à hauteur de 1,2 M$.

«En s’implantant ici, le fabricant autrichien F/LIST démontre clairement que le Québec est un lieu propice à l’investissement privé», a fait part le député de Sainte-Rose, Jean Habel, tout en soutenant que cette acquisition contribuera à consolider sa position de leader mondial de l’industrie aérospatiale.

Même son de cloche du côté du député fédéral dans Marc-Aurèle-Fortin, Yves Robillard: «La décision prise par F/LIST de s’installer dans la région du Grand Montréal réaffirme le positionnement stratégique de l’industrie aérospatiale québécoise. Elle démontre également que le Québec et le Canada détiennent des atouts stratégiques pour attirer des entreprises internationales, incluant une main-d’œuvre hautement qualifiée et des réseaux d’affaires forts et structurés.»

Par l'entremise de Développement économique Canada, Ottawa a allongé 1 M$ pour compléter le montage financier.