Laval favorable aux jeux libres dans les rues

Stéphane St-Amour stephane.st-amour@tc.tc
Publié le 22 novembre 2016

La Ville reverra sa règlementation qui interdit actuellement aux enfants de jouer dans la rue.

©Photo: TC Media – Sylvain Lamarre

UNANIMITÉ. Moyennant quelques petits amendements, la proposition déposée par le conseiller indépendant Michel Trottier à l’effet de permettre aux enfants de jouer dans certaines rues résidentielles, et ce, en toute sécurité a rallié tous les élus au dernier conseil.

«L'important est d'en arriver à l'essentiel, c'est-à-dire de sécuriser les rues pour permettre aux jeunes de jouer librement», a réagi un Michel Trottier tout à fait à l'aise avec les amendements suggérés par Virginie Dufour, conseillère élue sous la bannière du Mouvement lavallois.

Mandat

La direction générale a ainsi été mandatée afin de revoir la règlementation municipale qui interdit actuellement le jeu libre dans les rues de Laval.

«Il est de notre devoir d'adopter nos règlements aux réalités de notre ville et de nos concitoyens. Nous constatons que les enfants jouent dans la rue et nous devions prendre les mesures nécessaires pour encadrer cette réalité dans un cadre légal et sécuritaire», a fait valoir M. Trottier, jugeant «inconcevable» que des enfants s'amusant dans la rue puissent être incriminés.

Encadrement

Membre du comité exécutif, Mme Dufour a appuyé la proposition du chef intérimaire du Parti Laval en citant en exemple la Ville de Toronto, qui a encadré l'accès «à certaines heures, sous supervision parentale et aux jeux de groupe seulement».

Le conseiller indépendant Pierre Anthian s'est réjoui de cette volonté unanime exprimée au conseil municipal qui profitera à quelque 140 000 locataires lavallois privés de cour arrière, a-t-il précisé.

Appui important

En marge du conseil, la Coalition québécoise sur la problématique du poids a envoyé une missive à tous les élus pour témoigner de son appui à cette résolution, a souligné M. Trottier.

Ce dernier a repris cet extrait tiré de la lettre: «Le jeu libre à l’extérieur a plusieurs bienfaits sur le développement et la santé des enfants. Il favorise notamment la prise de décision, l’évaluation des risques, la résolution de problèmes, les interactions sociales et la créativité. De plus, les enfants qui jouent dehors sont plus actifs et risquent moins de souffrir d’embonpoint ou d’être obèses.»