Virage santé dans les machines distributrices

Sylvain Lamarre sylvain.lamarre@tc.tc
Publié le 23 décembre 2016

Des machines distributrices seront installées dans presque tous les arénas de la ville

©Sylvain Lamarre

SAINES HABITUDES. Après plusieurs années à vendre des produits de type traditionnel dans ses machines distributrices, la Municipalité, avec l'aide du Groupe Promo-Santé Laval, a procédé à un virage en introduisant des produits à plus grande valeur nutritive.

La nutritionniste Jade Bégin-Desplantie, coordonnatrice du projet chez Groupe Promo-Santé, a fait appel à la compagnie Nature Express afin de favoriser ces choix santé.

Depuis le 8 décembre, des machines ont d'ailleurs été installées à la Maison des arts de Laval et à l'hôtel de ville.

Arénas

Les arénas Samson et Hartland-Monahan proposent également ce type de machines à ses visiteurs depuis le 17 décembre. À compter de la mi-janvier, tous les arénas de la municipalité auront des machines distributrices, sauf l'aréna Saint-François. On se souvient que les profits de la cantine reviennent à l'Association du hockey mineur de Laval-Est.

«Ces machines auront des collations et breuvages santé. Fini les frites, hot dogs et boissons gazeuses. Il y aura aussi une machine à café dans chaque amphithéâtre», assure Jade Bégin-Desplantie.

Les barres tendres, le lait au chocolat, le jus à 100 % ainsi que plusieurs autres aliments remplaceront les produits jugés moins bons pour la santé.

«Dans les arénas, nous avons placé quelques sacs de croustilles, dont la valeur nutritive est acceptable, mais qui ne rencontrent pas les critères du cadre. Il y aura aussi des croustilles qui satisfont les critères. On y retrouvera des bouteilles de Gatorade pour permettre à certains de s'hydrater. Toutefois, la meilleure boisson pour s'hydrater demeure l'eau», insiste-t-elle.

Privés de cantine

Depuis deux ans, les arénas sont privés de cantine. Quelques propriétaires de boutique de sport, appelés <@Ri>pro-shop<@$p>, vendent chocolat, croustilles, Gatorade, café, etc. On se souvient que les concessions alimentaires Miraval avaient fermé ses portes le 1<+>er<+> août 2012.

Visibilité

La nutritionniste espère augmenter la visibilité de ces machines et aussi la collaboration des partenaires. «Nous pourrons peut-être faire des dégustations des produits pour inciter les gens à favoriser les choix santé. Nous avons posé des affiches pour annoncer l'arrivée des machines distributrices. Nous voulons parler à l'organisme Québec en Forme, avec qui nous avons déjà collaboré.»

Le Groupe Promo-Santé poursuit donc avec ce projet sa mission de promouvoir et favoriser auprès des Lavallois l’acquisition de saines habitudes de vie et une meilleure alimentation.

Les consommateurs suivront-ils ce virage santé? C’est une histoire à suivre. Mme Bégin-Desplantie croit que les Lavallois sont rendus là. «Je suis confiante que ce projet que l'on peut dire pilote fonctionnera», conclut-elle.

Nature Express versera une ristourne à Groupe Promo-Santé Laval entre 0 à 5 % selon le montant des ventes, pour le début du projet. Les fonds recueillis serviront à des projets visant les saines habitudes alimentaires auprès, entre autres, des associations sportives. Un comité de coordination (Ville de Laval, Groupe Promo-Santé Laval) suivra l’attribution des fonds.