Bientôt un monument soulignant la diversité culturelle

Des représentants de groupes et organismes ethniques en compagnie d'élus lavallois.

ART PUBLIC. La Ville de Laval, en collaboration avec le conseil régional de l’Union libanaise culturelle mondiale (ULCM), annonce qu’une entente a été signée afin d’ériger une œuvre d’art qui célébrera la diversité culturelle et l’apport de l’immigration sur le territoire lavallois, notamment à travers l’exemple de la communauté libanaise.

Publicité

Le coût total du projet est évalué à 161 000 $, dont 30 000 $ provenant de la communauté libanaise et qui seront utilisés essentiellement pour la réalisation de l’œuvre. L’accord a été signé par le maire Marc Demers et le président de l’ULCM, Roland P. Dick. L'entente définit le projet ainsi que l’organisation, la coordination et répartition des tâches entre la Ville et l’Union libanaise.

«Ce projet témoigne de l’admirable intégration des Libanais, en plus d’embellir un parc», a mentionné Marc Demers via communiqué.

«Aujourd’hui, je suis très heureux d'être ici, en plein cœur de Laval, pour lancer le projet de la commémoration de l’immigration et de l’implication de la communauté libanaise en sol lavallois», a expliqué Roland P. Dick.

Conformément au cadre de gestion en art public, l’œuvre sera réalisée à la suite d’un concours lancé cet automne. Un comité se réunira pour le choix de l’œuvre qui sera installée aux abords de la placette pavée du parc Saint-Norbert à l’automne 2018.

Publicité

À lire aussi