Nancy R. Lange conclut l'aventure <em>Écrire les lieux</em>

Benoit LeBlanc benoit.leblanc@tc.tc
Publié le 16 janvier 2016
En plus d'exposer un livre virtuel relatant l'aventure, Nancy R. Lange s'est entourée de participants à son projet d'écriture citoyenne lors de la fête de clôture.(Photo gracieuseté)

ÉVÉNEMENT. Après avoir fait un tour quasi complet du réseau des bibliothèques lavalloises pour marquer les 50 ans de Laval par son projet d'écriture citoyenne Écrire les lieux, c'est à Germaine-Guèvremont, dans Duvernay, que la poète Nancy R. Lange a récemment terminé cette belle aventure.

Désormais, les bibliothèques disposent d'une collection de six volumes témoignant des récits d'une cinquantaine de citoyens qui ont exprimé chacun une vision sinon une facette de leur quartier. Les textes se retrouvent également sur le site Internet du Parc de la Rivière-des-Mille-Îles.

Durant 12 mois, Mme Lange a organisé 5 projets d’écriture collective Je vous écris de mon quartier dans autant de bibliothèques, tous d’une durée de 2 mois chacun. Les participants ont produit des livres collectifs. Une lecture publique avec mise en scène concluait chaque projet.

D'autres activités littéraires, que ce soit un hommage à la fondatrice de la Société littéraire de Laval, Jacqueline Déry-Mochon, ou des expositions, se sont déroulées notamment au Café Le Signet, dans Sainte-Rose, et les bibliothèques Marius-Barbeau (Saint-François), Yves-Thériault (Sainte-Dorothée) et Gabrielle-Roy (Fabreville).

Événement populaire

En tout, 138 personnes ont participé au projet par l’écriture, certaines pendant 2 mois, d’autres de façon ponctuelle, alors que plus de 500 personnes ont assisté aux différentes manifestations littéraires, sans compter celles ayant visité les expositions.

Une partie de ce travail a même été présentée à Osaka, au printemps 2015, lors de la résidence d’artiste de Nancy R. Lange au Japon.

«L'un de mes objectifs était de faire ressortir l’aspect humain de la ville et présenter celle-ci comme un lieu d’inspiration pour les artistes en revisitant les lieux avec l’écriture et la photographie.»

Conviction récompensée

Après 20 ans passés sur le Plateau Mont-Royal, l'écrivaine et animatrice est revenue il y a une quinzaine d'années dans Sainte-Rose, le quartier où elle a grandi sur le bord de la rivière des Mille Îles.

«Dans la foulée des célébrations du 50e anniversaire de Laval, j'ai pensé inviter les gens à écrire le lieu où ils vivent, raconte-t-elle. Je voulais prouver que l'on peut faire des projets à la fois participatif et littéraire.»