Le dernier des Baronets raconte son histoire

Isabelle Houle isabelle.houle@tc.tc
Publié le 19 octobre 2016

Jean Beaulne raconte d’importants moments de sa vie dans un livre.

©gracieuseté

Jean Beaulne, ex-membre de la célèbre formation les Baronets, artiste implanté et homme ambitieux, a décidé de publier un livre pour partager sa rocambolesque histoire. Résidant des Laurentides depuis plusieurs années, l’homme aux mille-et-un projets n’a pas fini de nous surprendre.

L’Agathois a passé la majeure partie de sa vie à Montréal. Dans sa jeune vie, son père l’emmenait à leur maison de Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson. Jean Beaulne a également vécu à Piedmont et Val-Morin. « J’ai toujours été attaché au nord. Maintenant je vis dans la région à temps plein, mais j’ai un pied-à- terre à Laval. Je fais encore de la production. J’y ai d’ailleurs créé le tout premier livre sur ma vie. C’est un projet très émotif pour moi, » confie-t-il.

Il lance donc Le dernier des Baronets, co-écrit avec l’Adéloise Patricia Juste. Il y raconte sa rencontre avec René Angélil et Pierre Labelle à l’adolescence. Puis, il parle de son idée de former un groupe : les Baronets. Au sommet de la gloire, le groupe vit toutes sortes d’aventures pour ensuite propulser les trois chanteurs vers de trépidantes carrières.

Jean Beaulne se développe également dans la gérance d’artistes. Dans le cadre d’une émission qu’il a mise sur pied au début des années 80, La Relève super talents, il a côtoyé André-Philippe Gagnon, Marina Orsini et Mario Pelchat. Plus tard, il assure notamment la gérance du populaire humoriste Rachid Badouri.

Durs moments

Malgré sa vie de gloire, vivant à Los Angeles et fréquentant des vedettes telles que Robert De Niro, Al Pacino, Sandra Bullock et Barbra Streisand dans l’univers du cinéma, celui-ci connaît de dures périodes. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il a décidé d’écrire un livre. « C’était comme une thérapie pour moi d’écrire ce livre, ça m’a vraiment fait du bien! »

Jean Beaulne a également investi dans le domaine de l’immobilier, mais a perdu des millions de dollars après une chute économique. Il a aussi produit plusieurs documentaires sur la vie des grands artistes. Un de ses projets lui aura coûté plusieurs années de sa vie : celui avec Michel Legrand.

De grandes joies, de tristes moments à passer, voilà ce qui dessine la vie de cet homme qui aujourd’hui, vit chez nous, joue au hockey, profite de nos paysages et pense toujours à de nouveaux projets. À 74 ans, Jean Beaulne le promet : il n’a pas fini d’impressionner. Le dernier des Baronets publié par les Éditions de Mortagne avec préfaces de France Castel et Michel Beaudry, est disponible en librairie.